BFMTV

Gaza: mort d'un civil israélien, Netanyahu veut faire "payer" le Hamas

Benyamin Netanyahu a promis mardi d'"intensifier" l'opération en cours à Gaza.

Benyamin Netanyahu a promis mardi d'"intensifier" l'opération en cours à Gaza. - -

Après avoir été porteuse d'espoir, la journée du 15 juillet a marqué un tournant dans le conflit entre Israël et le Hamas. Un premier civil israélien a été tué par un tir de roquette: Benyamin Netanyahu a promis d'intensifier les raids à Gaza. Près de 200 Palestiniens sont morts depuis huit jours.

Un civil Israélien a été tué mardi par un tir de roquette au passage de Erez entre Israël et Gaza. Ce premier décès du côté israélien laisse craindre une reprise de l'escalade dans la région: Benyamin Netanyahu, le Premier ministre de l'Etat hébreu, a promis d'"intensifier" l'opération en cours à Gaza.

"Nous étions préparés à régler cela de façon diplomatique, mais le Hamas ne nous a laissé aucun choix", a déclaré le chef du gouvernement israélien. "Le Hamas a choisi de continuer les tirs et il va payer un prix élevé pour cela", a continué ce dernier.

Mardi matin, l'Etat hébreu avait accepté un cessez-le-feu proposé par l'Egypte. Une trêve refusée par le Hamas, qui a d'ailleurs revendiqué mardi après-midi l'attaque responsable de la mort du civil israélien.

200 Palestiniens morts en huit jours

Les prochaines heures pourraient être décisives: Israël n'a toujours pas dit s'il allait mener une opération terrestre à Gaza, alors que son armée a déployé des troupes d'infanterie et des chars aux abords de l'enclave palestinienne. L'Etat hébreu a aussi mobilisé 40.000 réservistes en vue d'une éventuelle invasion.

Les appels au cessez-le-feu se multiplient: mardi, le secrétaire d'Etat John Kerry s'est dit prêt à retourner immédiatement dans la région si cela pouvait aider toutes les parties à signer une trêve.

A Gaza, la situation semble de plus en plus désespérée: le Comité international de la Croix Rouge a déclaré sur Twitter que "les réseaux d'approvisionnement sont hors service" dans l'enclave palestinienne et qu'"une crise majeure se profile si la situation n'évolue pas rapidement". Au huitième jour des raids israéliens, près de 200 Palestiniens ont trouvé la mort.

|||L'ESSENTIEL

197 Palestiniens sont morts en huit jours de raids israéliens sur Gaza.

Un premier civil israélien est mort mardi, après un tir de roquette. L'attaque a été revendiquée par le Hamas.

Benyamin Netanyahu promet d'intensifier l'opération sur Gaza.

M. K. avec AFP