BFMTV

L’UMP lance sa campagne pour la première année de Hollande à l’Elysée

L'affiche de l'UMP montre François Hollande sous la pluie, lors de son premier jour à la présidence de la République.

L'affiche de l'UMP montre François Hollande sous la pluie, lors de son premier jour à la présidence de la République. - -

A l’aide d’affichage et de tracts, le parti d'opposition résume le bilan de la présidence de François Hollande avec une formule choc: "l’échec".

L'UMP lance à partir de dimanche une campagne d'affichage et de tracts chocs, résumant en une formule, "l'échec", le bilan de la première année de François Hollande à l'Elysée.

La photo choisie par le premier parti d'opposition est celle du chef de l'Etat le jour de son investiture, debout, complètement trempé sous une pluie battante, avec un seul mot pour légende, "L'échec", et le logo de l'UMP accompagné d'un "rejoignez l'UMP".

L'affiche, qui sera placardée par les militants, a été tirée à 150.000 exemplaires, précise le parti.

Dans le même temps, l'UMP diffusera tout le mois de mai un tract de 4 pages, tiré, lui à 3 millions d'exemplaires, et reprenant le visuel de l'affiche, comme ci-dessous.

Un an d'échecs pour la France

Le parti présidé par Jean-François Copé dresse le bilan de la première année du quinquennat de François Hollande, où il voit "1 an d'échecs pour la France et les Français".

L'UMP liste dix chapitres, où l"échec" est, selon lui, patent: chômage, dette, pouvoir d'achat, croissance, sécurité, immigration irrégulière, République ‘exemplaire’, politique internationale, cohésion sociale et gouvernance.

En regard, le parti d'opposition affirme qu'avec lui "une autre politique est possible" et fait des propositions pour "libérer la croissance, "baisser la dette", "gagner la bataille de l'emploi", "renforcer l'autorité" et "réduire l'immigration".

Pour fêter à sa façon, la première année du quinquennat Hollande, Jean-François Copé a prévu de tenir un grand meeting à Nîmes lundi, jour anniversaire de l'élection.

L. B. avec AFP