BFMTV

Juppé sur Macron et les 35 heures: "Je suis l'original, il est la copie"

Le maire Les Républicains de Bordeaux, Alain Juppé, interrogé ce lundi sur les réformes du Code du travail prônées à Davos par le ministre de l'Economie, Emmanuel Macron, a ironisé en disant qu'il était "l'original" et Emmanuel Macron "la copie" - 25 janvier 2016

Le maire Les Républicains de Bordeaux, Alain Juppé, interrogé ce lundi sur les réformes du Code du travail prônées à Davos par le ministre de l'Economie, Emmanuel Macron, a ironisé en disant qu'il était "l'original" et Emmanuel Macron "la copie" - 25 janvier 2016 - AFP

Alain Juppé s'est réjoui qu'Emmanuel Macron le rejoigne sur le projet d'abrogation des 35 heures. Une vaste réforme où, selon le maire de Bordeaux, le jeune ministre "a encore beaucoup de progrès à faire".

Le maire Les Républicains de Bordeaux, Alain Juppé, interrogé ce lundi sur les réformes du Code du travail prônées à Davos par le ministre de l'Economie, Emmanuel Macron, a ironisé en disant qu'il était "l'original" et Emmanuel Macron "la copie".

"Cela fait des mois et des mois que, dans tous mes discours, je dis que les 35 heures sont un boulet et qu'elles ne correspondent plus à rien, qu'il faut les abroger", a rappelé Alain Juppé, se disant "réjoui" qu'Emmanuel Macron "revienne sur (m)on terrain".

Macron, sur les pas de Juppé ?

Mais "M. Macron a encore beaucoup de progrès à faire pour définir son projet, moi j'ai déjà défini le mien", a ajouté le candidat à la primaire de la droite et du centre pour l'élection présidentielle de 2017.

Puis, sur le ton de la plaisanterie, Alain Juppé a lancé: "On dit souvent à propos du Front national que les Français préfèrent l'original à la copie, je serais tenté de dire la même chose pour M. Macron: je suis l'original et il est la copie."

A.-F. L. avec AFP