BFMTV

Grogne des policiers: Péchenard appelle Cazeneuve à "assumer son bilan"

Pour Frédéric Péchenard, proche de Nicolas Sarkozy le malaise des policiers est le fruit du bilan de Bernard Cazeneuve.

Pour Frédéric Péchenard, proche de Nicolas Sarkozy le malaise des policiers est le fruit du bilan de Bernard Cazeneuve. - BFMTV

Frédéric Péchenard, ancien directeur général de la Police nationale et proche de Nicolas Sarkozy a fustigé sur BFMTV jeudi Bernard Cazeneuve qu'il accuse de "se défausser sur Nicolas Sarkozy". Pour lui, la grogne des policiers est bien le fruit du bilan de Bernard Cazeneuve et non pas du quinquennat Sarkozy.

La colère des policiers qui manifestent depuis lundi prend une tournure politique. Frédéric Péchenard, ancien directeur général de la Police nationale, directeur général de Les Républicains et proche de Nicolas Sarkozy a appuyé jeudi sur BFMTV l'ancien chef de l'Etat. Plus tôt dans la journée, ce dernier s'en était pris à Bernard Cazeneuve, l'accusant de "mensonges" alors que le gouvernement pointait du doigt la responsabilité des suppressions de postes de policiers sous le mandat de Nicolas Sarkozy.

"A chaque fois qu'il se passe quelque choses depuis 4 ans et demi, Monsieur Cazeneuve vient nous dire que tout va bien et que tout est de la faute du gouvernement d'avant", a dénoncé Frédéric Péchenard appelant le ministre de l'Intérieur à "assumer son bilan".

"Le ministre de l'Intérieur est ministre depuis 4 ans et demi, il est ministre de l'Intérieur depuis 2 ans, 2 mois et dix-huit jours donc ce qu'il se passe aujourd'hui c'est son bilan à lui", a-t-il poursuivi invitant Bernard Cazeneuve à ne pas "se défausser sur Nicolas Sarkozy". 

dossier :

Nicolas Sarkozy

C. B