BFMTV

Des militants anti-islam perturbent une dédicace d'Estrosi

Le député des Alpes-Maritimes et maire UMP de Nice, Christian Estrosi (photo d'illustration).

Le député des Alpes-Maritimes et maire UMP de Nice, Christian Estrosi (photo d'illustration). - -

Le député-maire UMP de Nice, qui dédicaçait son livre dans une librairie parisienne, se serait bien passé de voir l'événement perturbé par des militants scandant des propos islamophobes. Il a porté plainte.

Le député-maire UMP de Nice Christian Estrosi a porté plainte pour incitation à la haine raciale, après qu'une séance de dédicaces à Paris de son livre a été perturbée par une dizaine d'hommes scandant des slogans islamophobes.

L'élu relate qu'il dédicaçait son ouvrage Fils de Nice dans une librairie du VIIe arrondissement de Paris quand, "vers 18 heures", il s'est retrouvé "encerclé par une dizaine d'individus qui ont sorti des panonceaux sur lesquels étaient inscrits 'Les mosquées à Nice, ça suffit!'".

Plainte pour "incitation à la haine raciale"

"Leur attitude était violente, agressive", la table sur laquelle il dédicaçait ses ouvrages "a été renversée", a expliqué le député, qui a précisé que le groupe a été "mis en fuite par des policiers" qui passaient dans le quartier.

Christian Estrosi, qui en janvier justifiait son opposition au droit de vote des étranger en fustigeant "des personnes qui haïssent la France, qui détestent la laïcité et refusent nos lois", a porté plainte pour "incitation à la haine raciale", et "menaces physiques et verbales".

S'il a expliqué ne pas avoir reconnu les personnes sur place, le maire de Nice a relevé des tweets hostiles ou ironiques y faisant référence, quasiment concomitants, du responsable niçois du mouvement d'extrême droite des Identitaires, Philippe Vardon.

@cestrosi Tout se passe bien ? Bonne ambiance ? Bcp de fans ?
— Philippe Vardon (@P_Vardon) 16 avril 2013


A LIRE AUSSI:

>> Municipales: Estrosi favori à Nice
>> Estrosi et "ces étrangers qui haïssent la France"