BFMTV

Le Pen : « Le cadeau à Tapie est un véritable scandale »

BFMTV
La vice-présidente du FN Marine Le Pen a évoqué l’arbitrage dont a bénéficié Bernard Tapie face au Crédit Lyonnais.

Invitée de Jean-Jacques Bourdin lundi 15 septembre, Marine Le Pen est revenue sur « l'affaire Tapie » : « Normalement, la procédure d'arbitrage est réservée pour les procédures entre deux particuliers ou entre deux états. Or, pour la première fois, elle intervient entre l'Etat et un particulier. C'est la raison pour laquelle j'ai immédiatement saisi Mr. Seguin en qualité de président de la Cour des Comptes pour qu'il réunisse la cour de discipline budgétaire et financière afin de vérifier les conditions de cette transaction et vérifier si l'on aurait pas accordé à Mr. Tapie par le plus grand des hasards un avantage injustifié ».

« Il fallait que la justice soit saisie. Pourquoi y a-t-il cette procédure d'arbitrage ? Il y a un cadeau qui a été effectué à Mr. Tapie par le pouvoir. Bernard Tapie a touché ou touchera 45 millions d'euros, au titre de son préjudice moral uniquement. Quand j'assistais Maître Wagner, je suis intervenue dans l'affaire du sang contaminé et je peux vous dire que les sommes qui ont été accordées à des gens qui ont perdu des familles entières dans cette affaire étaient 10 000 fois moins importantes que ce soi-disant préjudice moral ».

« Quand vous voyez que le cadeau qui est fait à Mr. Tapie correspond à un peu plus d'un tiers de ce que le RSA va rapporter avec le nouvel impôt qui vient d'être créé, c'est un véritable scandale. Je dis aux Français qui ont voté pour Nicolas Sarkozy : « Le cadeau de 0,5 milliard accordé à Bernard Tapie, avez-vous voté Sarkozy pour ça ? ».

La rédaction-Bourdin & Co