BFMTV

Dîners fastueux de Rugy: un vent d'agacement parcourt la majorité

François de Rugy

François de Rugy - AFP

Des députés et conseillers La République en marche critiquent en coulisses les dîners fastueux de l'ancien président de l'Assemblée nationale, révélés par Mediapart.

Le nouveau monde digère mal les habitudes gardées de l'ancien. Et les homards géants et grands crus passent mal sur la table de François de Rugy. Selon Mediapart, l'actuel ministre de l'Environnement aurait en effet organisé de fastueux dîners aux frais de l'Etat lorsqu'il était président de l'Assemblée nationale. L'enquête évoque des amis et proches du couple Rugy, l'intéressé brandit "des dîners informels (...) dans le cadre de l'exercice de ses fonctions". 

"Les photos sont terribles"

Qu'ils soient entre amis ou de travail, la facture des dîners passe mal après des mois de crise sociale menée par les gilets jaunes, protestant pour un meilleur niveau de vie et plus de pouvoir d'achat. 

"Les photos sont terribles, terribles, terribles post-gilets jaunes. Le mec bouffe du homard et des bouteilles à 1000 balles!", s'énerve un conseiller ministériel dans le Parisien

"Une exaspération non dissimulée semble envahir les esprits"

Car même au sein de la majorité, un vent d'agacement souffle. "C'est dur quand, toute la journée, on explique que non, on n'a pas de chauffeur, qu'on ne se rend pas en circonscription en hélico, qu'on n'a pas de régimes spéciaux de retraite", fait valoir un député LaREM dans les colonnes du quotidien

Le Président et le Premier ministre ont renouvelé leur confiance en François de Rugy, à la suite des révélations de Mediapart. Pas de quoi appeler à la démission, confirme un pilier du groupe LaREM. Mais, soupire-t-il auprès de BFMTV.com, "une exaspération non dissimulée me semble envahir les esprits". 

Sans doute pour calmer ces esprits, le délégué général du parti Stanislas Guérini en a appelé ce jeudi à la déontologue de l'Assemblée nationale. "Oui, je pense que dès lors qu'il y a une polémique, il faut de la transparence et la bonne manière de faire c'est avec la déontologue de l'Assemblée nationale", a-t-il affirmé sur France 2, sans se désolidariser de François de Rugy. 

"Les collègues veulent qu'il ait un acte ou un discours adapté. Peut-être les déclarations de Guérini peuvent-elles l'inspirer", philosophe la même source au sein du groupe. 
Liv Audigane avec Jules Pecnard