BFMTV

Dîners luxueux des Rugy: "Je trouve les montants choquants", réagit Benjamin Griveaux

Désormais candidat de La République en marche à l'élection municipale à Paris, l'ex-porte-parole du gouvernement a réagi à la polémique autour des repas organisés par le ministre de la Transition écologique à l'époque où il présidait le palais Bourbon.

À chaque été son affaire pour plomber les dirigeants de La République en marche. Ce jeudi matin sur BFMTV, Benjamin Griveaux a été contraint de réagir à la polémique déclenchée par les révélations de Mediapart sur les luxueux dîners organisés par François de Rugy et son épouse à l'Assemblée nationale. 

"Je trouve les montants choquants. (...) Je ne suis pas là pour juger les comportements. (...) Vous ne trouverez pas chez moi un donneur de leçons de morale." 

Tout en affirmant que la haute gastronomie - dont les époux Rugy ont fait l'étalage durant leurs agapes - était un symbole de la culture française, le candidat LaREM à la mairie de Paris a souligné que la déontologue du palais Bourbon avait été saisie. 

"On sera attentif aux éléments d'explication. (...) Quand on demande aux Français des efforts, quand on sait que l'argent public est une ressource rare, (...) il faut l'utiliser avec parcimonie, avec précaution", a par ailleurs déclaré Benjamin Griveaux au sujet de l'ancienne directrice de cabinet de François de Rugy. Toujours selon Mediapart, celle-ci a conservé son HLM à Paris pendant 12 ans sans y habiter. 

L'ancien porte-parole du gouvernement a également précisé qu'il n'aurait pas, lui, organisé des repas à la manière de ce qu'ont fait les Rugy à l'Hôtel de Lassay.

"Je les fais chez moi, il se trouve que j'aime bien être aux fourneaux en plus, et je crois que mes convives n'ont pas à s'en plaindre", a-t-il ironisé.
Jules Pecnard