BFMTV

Covid-19: pour Jean-Luc Mélenchon, le pass sanitaire donne "une illusion de sécurité"

Invité de "Face à BFM" ce jeudi, le candidat insoumis à la présidentielle a plutôt préconisé un retour de la gratuité des tests pour tous.

Pour endiguer la cinquième vague, le gouvernement mise sur un renforcement du pass sanitaire, qui va se durcir pour les non-vaccinés - les tests de dépistage ne seront plus valables que 24h, au lieu de 72h aujourd'hui. Une fausse bonne idée? Pour Jean-Luc Mélenchon, invité ce jeudi de "Face à BFM", le dispositif donne "une illusion de sécurité" face au Covid-19:

"Les gens pensent que parce qu'ils ont le pass, c'est fini. Plus besoin de masque, plus besoin de gel, plus besoin de gestes barrières."

Mélenchon plaide pour la gratuité des tests

Le candidat insoumis a plutôt préconisé un étalement des horaires de travail ou la mise en place d'un roulement des élèves à l'école pour limiter les brassages, l'installation "d'épurateurs d'air", ou un moratoire sur la fermeture des lits d'hôpitaux.

Il a également réitéré sa demande de rétablir la gratuité totale des tests. "Il faut que tout le monde puisse être testé avant les fêtes de fin d'année", a-t-il déclaré, considérant qu'il s'agissait d'"une mesure d'urgence". À l'heure actuelle, ces tests de dépistage sont payants pour les non-vaccinés, sauf s'ils ont une ordonnance ou s'ils sont officiellement considérés cas-contacts.

M.D.