BFMTV

La cote de sarkozy et fillon stable, selon un sondage

Selon un sondage Viavoice pour Libération, la cote de Nicolas Sarkozy est stable à son plus bas niveau depuis janvier, et son Premier ministre, François Fillon, est sur la même tendance dans l'opinion, en plein débat sur la réforme des retraites et la pol

Selon un sondage Viavoice pour Libération, la cote de Nicolas Sarkozy est stable à son plus bas niveau depuis janvier, et son Premier ministre, François Fillon, est sur la même tendance dans l'opinion, en plein débat sur la réforme des retraites et la pol - -

PARIS (Reuters) - En plein débat sur la réforme des retraites et la politique sécuritaire, la cote de Nicolas Sarkozy est stable à son plus bas...

PARIS (Reuters) - En plein débat sur la réforme des retraites et la politique sécuritaire, la cote de Nicolas Sarkozy est stable à son plus bas niveau depuis janvier, selon un sondage Viavoice pour l'édition de jeudi de Libération.

Le président de la République est crédité de 34% d'opinions favorables dans ce sondage, comme il y a un mois, contre 61% d'opinions défavorables (-2 points).

Son Premier ministre, François Fillon, est sur la même tendance dans l'opinion : sa cote est stable avec 48% d'opinions favorables, comme en août, et les opinions défavorables sont en léger repli, à 45% contre 48% un mois plus tôt.

Sur deux des grands dossiers du moment pour le gouvernement - les retraites et les actions visant les Roms - les personnes interrogées manifestent leur opposition à la politique menée.

A propos de la réforme des retraites, centrée sur le report progressif de 60 à 62 ans l'âge légal de départ à la retraite et de 65 à 67 ans de l'âge garantissant une retraite à taux plein, 63% des sondés disent être "du côté des grévistes et des manifestants" et 29% "du côté de Nicolas Sarkozy et du gouvernement".

Une majorité de Français (53%) dit en outre désapprouver les actions menées à propos des Roms, marquées par des démantèlements de camps et des expulsions massives.

Cette hostilité et l'impopularité du chef de l'Etat ne profitent cependant pas à l'opposition de gauche, dont aucun des membres cités dans ce baromètres ne progresse.

Le directeur général du Fonds monétaire international, Dominique Strauss-Kahn, demeure en tête avec 56% d'opinions positives (-2 points), devant le maire de Paris Bertrand Delanoë (54%, -4) et le premier secrétaire du Parti socialiste, Martine Aubry (45%, -6 points).

Sondage réalisé par téléphone les 16 et 17 septembre auprès d'un échantillon de 1.002 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.

Grégory Blachier, édité par Patrick Vignal