BFMTV

L'intrigante messe basse de Carla Bruni et François Hollande aux obsèques de Jacques Chirac

Au milieu de la foule des personnalités venues rendre un dernier hommage au président français Jacques Chirac, la discussion entre François Hollande et Carla Bruni a été particulièrement remarquée. Les caméras ont filmé l'ex-Première dame bouche bée après un échange avec son voisin.

De nombreuses personnalités françaises avaient répondu présent lundi, à l'occasion des obsèques de Jacques Chirac. Dans la cathédrale Saint-Louis des Invalides, on pouvait ainsi voir l'ex-président américain Bill Clinton, le président russe Vladimir Poutine, le prince de Monaco, mais aussi l'acteur Vincent Lindon ou le président du conseil constitutionnel Jean-Louis Debré.

Parmi la foule, on retrouvait également côte à côte l'ancien chef d'Etat François Hollande et la chanteuse Carla Bruni, épouse de l'ex-président Nicolas Sarkozy. Alors que la caméra balayait le public présent dans la cathédrale, elle s'est arrêtée quelques secondes sur les deux en grande discussion. Sur les images, on peut observer François Hollande parlant à sa voisine, qui prend d'un coup un air apparemment choqué, bouche bée et écarquillant les yeux.

Sur les images qui suivent, on voit les deux individus se détourner l'un de l'autre, et presque se tourner le dos. Puis Carla Bruni se penche du côté de Nicolas Sarkozy, et commence à lui parler en montrant du doigt quelque chose d'invisible pour la caméra.

Amusé par cette réaction mystérieuse, Twitter s'est lancé dans une enquête plus ou moins approfondie pour découvrir ce que François Hollande avait bien pu glisser à l'oreille de sa voisine.

Le mystère en partie résolu

"C'est très banal ce qu'il lui a dit", a assuré Jérôme Béglé, directeur adjoint de la rédaction du Point, sur Cnews. Brisant le mystère, il a confié avoir contacté Carla Bruni pour savoir ce qui s'était dit à cet instant filmé, et éclairer les lanternes de centaines d'internautes sur les dents.

"Ça n'a rien d'un scoop, ça n'a rien d'une révélation" a-t-il continué, concédant que ces informations peu croustillantes étaient "frustrantes". "On a l'impression qu'il y a un véritable effroi sur son visage, c'est simplement de l'étonnement", raconte-t-il, expliquant que la discussion entre les deux individus tournait autour de Bernadette Chirac, la veuve de Jacques Chirac.

Si son absence a été remarquée, dimanche, lors de la cérémonie d'hommage populaire organisée aux Invalides, Bernadette Chirac était présente lundi matin pour la messe réservée aux proches, donnée en mémoire de son époux à la cathédrale Saint-Louis des Invalides.

dossier :

Jacques Chirac

Salomé Vincendon