BFMTV

Jérôme Cahuzac ne se reconvertit pas dans l'immobilier

Jérôme Cahuzac aurait trouvé un emploi... dans l'immobilier.

Jérôme Cahuzac aurait trouvé un emploi... dans l'immobilier. - -

CAFÉ POLITIQUE - Le nouvel emploi de Jérôme Cahuzac, l'enthousiasme très modéré de François Fillon après la tribune de Nicolas Sarkozy, l'équipe de foot de l'Assemblée... Chaque matin, BFMTV.com sélectionne pour vous le meilleur de l'actualité politique.

> Cahuzac se reconvertit... en agent immobilier

Décidément, Jérôme Cahuzac n'a pas fini de nous étonner.

Le Parisien, croyait savoir ce jeudi que l'ancien ministre du Budget soupçonné de fraude fiscale, avait trouvé un poste… dans l'immobilier haut de gamme. Il faut dire que Jérôme Cahuzac, chirurgien de profession, a été suspendu par l'Ordre des médecins et ne peut donc reprendre son ancienne activité de chirurgien esthétique.

Mais la belle histoire n'était qu'une rumeur. L'ancien ministre a démenti jeudi via son avocat avoir retrouvé un emploi "dans l'immobilier haut de gamme à Paris". "Il cherche actuellement du travail", a assuré son conseil.

> La tribune de Sarkozy "n'est pas l'évènement central de la campagne"

La tribune de Nicolas Sarkozy? Elle n'inspire qu'un haussement d'épaules à son ancien Premier ministre, François Fillon. Sur BFMTV mercredi, il explique: "Il a une expérience. Il sait de quoi il parle. Et évidemment que c'est utile, et ça ne me paraît pas mériter plus de commentaires". Le député de Paris enfonce même le clou: "je n'ai pas du tout dit que c'était anecdotique et en même temps c'est pas l'évènement central de la campagne. Ce qui compte aujourd'hui c'est comment les Français vont se déterminer par rapport à l'enjeu de cette élection européenne". Pour l'enthousiasme, on repassera.

> Les députés bientôt en maillot de foot

Vous les connaissez en costard-cravate à l'Assemblée. Mais nos députés peuvent aussi être de grands sportifs. Mercredi, ils ont eux-mêmes annoncé par la voix de Bruno Le Roux la création d'une équipe de football à l'Assemblée, "sous le patronage bienveillant de Claude Bartolone, président de l'Assemblée nationale, et de Noël Le Graët, président de la Fédération française de football", explique Le Lab.

A la tête de ces "onze conquérants", les députés socialistes Régis Juanico et Eduardo Rihan-Cypel. Mais les députés de droite y prendront part eux aussi, a confirmé Christian Jacob au Scan. On attend désormais avec impatience (ou pas) la conférence de presse des élus en juin: ils y annonceront la composition de leur équipe. En attendant de savoir qui sera la victime d'un tacle assassin...

Ariane Kujawski