BFMTV
Politique

Isabelle Balkany estime que la justice a "mis gravement la vie de son mari en danger"

La maire par intérim de Levallois-Perret, dans les Hauts-de-Seine, a regretté la manière dont son mari Patrick Balkany a été traité à la prison de la Santé, estimant que celui-ci avait été hospitalisé à cause de la justice.

Isabelle Balkany, maire par intérim de Levallois-Perret, a déploré ce dimanche que "la justice ait mis la vie de son mari (Patrick Balkany, NDLR) en danger". Le maire de cette commune des Hauts-de-Seine a été hospitalisé le 12 décembre dernier, quelques semaines après avoir été incarcéré et condamné à deux reprises pour fraude fiscale et blanchiment de fraude fiscale.

Invitée d'Apolline de Malherbe ce dimanche soir dans l'émission Et en même temps, Isabelle Balkany a confié que Patrick Balkany allait "un peu mieux" mais qu'il était toujours " alimenté sous perfusion". Néanmoins, "ses jours ont clairement été en danger quand il a été hospitalisé en urgence à l'hôpital Cochin il y a 10 jours".

"Ça peut tuer un homme!"

L'épouse de Patrick Balkany déplore le traitement infligée à son mari en prison, "un homme de 71 ans déjà hospitalisé trois semaines auparavant pour une tumeur à la colonne vertébrale".

"Moi j'estime, quelles qu'en soient les conséquences, qu'on a mis la mis de mon mari en danger. La justice, en l'occurrence. Parce qu'une mise sous dépôt immédiate ne s'est jamais vue pour un problème de fraude fiscale (...) Ça peut tuer un homme, la preuve! Surtout quand en plus, on lui donne des médicaments inadéquats, ou du moins qui ne lui conviennent pas".

Sur notre plateau, Isabelle Balkany a également déploré la publication des photos de son mari dans Paris Match, qu'elle juge "obscènes". "Ces images m'ont bouleversée", confie-t-elle.

Jeanne Bulant