BFMTV

Hamon : « Le PS doit ressembler à la société française »

-

- - -

Le député européen et candidat au poste de Premier Secrétaire du PS Benoît Hamon a précisé ses intentions dans cette course à la tête du parti.

Benoît Hamon, député européen et porteur de la motion de la « gauche du PS » qui a remporté 19% des suffrages des militants, était l'invité des Grandes Gueules ce lundi 10 novembre. Il a été interrogé sur les possibles candidats au poste de Premier secrétaire au sein de la motion de Ségolène Royal : « Vincent (Peillon, ndlr), que j'aime beaucoup parce que c'est un ami en dehors du fait que nous ne partageons pas les mêmes choix de motion, est celui qui a le premier pris position en faveur d'un contrat de gouvernement avec le Modem. Donc ça n'ira pas. Julien (Dray, ndlr), je l'aime beaucoup. Il est dans la même motion que Ségolène et Vincent, il faut qu'ils se mettent d'accord. C'est assez curieux qu'il y ait autant de candidats, ce serait mieux que Ségolène y aille dans ce cas-là. Ca serait plus clair ».

Il a ensuite développé les principaux axes de son projet : « Ce qui m'intéresse, c'est de reconstruire le Parti Socialiste, car c'est un parti malade, fatigué, qui, s'il sait gagner les élections locales, se révèle incapable de gagner les élections nationales. Reconstruire le PS, c'est aussi s'atteler à la reconstruction de la gauche et d'un nouveau programme commun de la gauche, car il faut que nous allions réunis et rassemblés à la prochaine élection présidentielle ».

Benoît Hamon a enfin plaidé pour un fort renouvellement à la tête du PS : « Il faut un renouvellement profond, mais qui ne soit pas la substitution d'une génération à toutes les autres. Il faut de la mixité générationnelle. Le problème, c'était l'uniformité au PS. C'était toujours la même chose : des hommes, blancs, énarques, tous nés dans les années 50, qui dirigeaient ce parti. Aujourd'hui, ça ne sera plus le cas. Ce parti doit mieux ressembler à la société française. Ce sera une des tâches à laquelle je me consacrerai dès la constitution de mon équipe, si je suis élu premier secrétaire ».

dossier :

Benoît Hamon

La rédaction-Les Grandes Gueules