BFMTV

Taubira à Ciotti: "Je vous obsède avec une constance qui appelle l'admiration"

Attaquée par le député de l'opposition, Eric Ciotti, Christiane Taubira a répliqué mardi avec l'une de ses armes favorites: l'humour.

La droite appelle depuis des mois à la démission de Christiane Taubira et le changement de nom de l'UMP n'y change rien. Une fois de plus, le député Les Républicains, Eric Ciotti, s'est interrogé mardi sur la place de Christiane Taubira dans le gouvernement, après un article du JDD dimanche dernier faisant état de pressions de cette dernière sur le Premier ministre au sujet de de son projet de loi sur les mineurs.

"J'ai envie de vous demander: jusqu'où irez-vous? Que cherchez-vous? Je me pose la question de savoir si derrière ces provocations ne se cache pas un marchandage politicien", a demandé le député des Alpes-Maritimes.

Une fois de plus la ministre a eu le droit à une standing ovation sur les bancs de la gauche.

"Si c'était du temps du temps de ma fringante jeunesse, j'aurais supposé un sentiment contrarié. Cet hémicycle tout entier a déjà constaté à quel point je vous obsède dans toute votre expression publique avec une constance qui appelle quand-même l'admiration", lui a lancé la garde des Sceaux qui a suscité l'hilarité à gauche en moquant un "exercice solitaire".

Absent des questions au gouvernement pour un entretien à Francfort avec le président de la BCE, Manuel Valls n'a pu défendre sa ministre cette fois-ci. Il s'était énervé en janvier dernier contre Yannick Moreau et en février contre Guillaume Larrivé qui appelaient à la démission de la ministre.

La réponse de Christiane Taubira a également fait réagir de nombreux députés de la majorité sur Twitter qui l'ont assuré de son soutien.

K. L.