BFMTV

Remaniement: Valls, Borloo et Gallois bien vus des Français

Le ministre de l'Intérieur Manuel Valls arrive largement en tête des ministres actuels "sur lesquels il faudrait le plus s'appuyer pour le futur gouvernement"

Le ministre de l'Intérieur Manuel Valls arrive largement en tête des ministres actuels "sur lesquels il faudrait le plus s'appuyer pour le futur gouvernement" - -

Le ministre de l'Intérieur, le président du parti centriste UDI et l'ancien patron d'EADS font partie des personnalités qui devraient faire partie d'un gouvernement remanié, selon un sondage.


Si le gouvernement était amené à être remanié, qui serait de la partie? Selon un sondage BVA publié jeudi sur LeParisien.fr, trois personnalités politiques se détachent : le ministre de l'Intérieur, Manuel Valls, le président du parti centriste UDI, Jean-Louis Borloo, ainsi que l'ancien patron d'EADS, Louis Gallois.

Manuel Valls largement en tête

Cité par 53% des personnes interrogées, Manuel Valls arrive largement en tête des ministres actuels "sur lesquels il faudrait le plus s'appuyer pour le futur gouvernement", selon cette étude d'opinion.

Il devance son collègue du quai d'Orsay Laurent Fabius (27%), celui de l'Emploi Michel Sapin (24%), la garde des Sceaux Christiane Taubira (21%), le ministre du Redressement productif Arnaud Montebourg (20%) ou encore le patron de Bercy Pierre Moscovici (17%).

Jean-Louis Borloo, "un bon" Premier ministre?

Parmi une liste proposée de différentes personnalités, 44% des sondés estiment que Jean-Louis Borloo "pourrait faire un bon ministre de François Hollande", contre 48% qui ne souhaitent pas le voir entrer au gouvernement.

Il devance Louis Gallois, le commissaire général à l'investissement, qui recueille 42% d'avis favorables (contre 33% qui ne veulent pas qu'il soit nommé ministre), l'autre leader centriste François Bayrou obtenant 38%.

Viennent ensuite les maires socialistes de Lille Martine Aubry (34%) et de Paris Bertrand Delanoë (33%), l'ancienne ministre Elisabeth Guigou (31%) ou encore l'ex-candidate PS à la présidentielle Ségolène Royal et le leader écologiste Daniel Cohn-Bendit (29% chacun).

Le chef de l'Etat François Hollande a affirmé lors de sa conférence de presse du 16 mai qu'un remaniement n'était "pas d'actualité".

|||Sondage réalisé par BVA pour LeParisien.fr auprès d'un échantillon de 942 Français recrutés par téléphone et interrogés par internet les 16 et 17 mai, selon la méthode des quotas.

M.G. avec AFP