BFMTV

Près de 140.000 forces de sécurité mobilisées pour le nouvel an

Les forces de sécurité mobilisées à Paris le 1er janvier 2017

Les forces de sécurité mobilisées à Paris le 1er janvier 2017 - Martin Bertrand / AFP

Le ministre de l'Intérieur, Gérard Collomb, a présenté ce vendredi le dispositif de sécurité qui sera mis en place sur le territoire national à l'occasion du passage à la nouvelle année.

À la veille des fêtes de fin d'année, le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb a annoncé ce vendredi la mobilisation de 139.000 forces de sécurité le 31 décembre sur tout le territoire national. Dans le détail, 56.000 policiers, 36.000 gendarmes, 7.000 militaires de l'opération Sentinelle et 39.800 sapeurs-pompiers assureront la sécurité des Français.

Au cours d’une réunion regroupant le Directeur général de la Police nationale, le Directeur général de la Gendarmerie nationale, le Préfet de Police de Paris et le Directeur général de la sécurité intérieure, Gérard Collomb a également affirmé que la célébration du nouvel an s’inscrivait dans "un contexte de menace terroriste toujours élevée".

Dispositif Vigipirate et sécurité routière

À cet égard, il a assuré que l’ensemble du territoire national serait "couvert par le dispositif Vigipirate" et que l’accent sera principalement mis sur "la sécurité des grands espaces commerciaux, des lieux de rassemblement, d'autre part, sur la sécurité dans les infrastructures de transports publics".

Enfin, le locataire de la Place Beauvau a précisé qu’un "accent" sera aussi porté "à la sécurité routière et de nombreuses opérations ciblées seront menées afin de dissuader les Français de conduite après avoir consommé de l’alcool ainsi que pour prévenir toute violence urbaine".

10.500 personnes mobilisées en région parisienne

En région parisienne, pas moins de 10.500 personnes seront également mobilisées lors de cette nuit du Nouvel An, a déclaré le préfet de police (PP) de Paris, Michel Delpuech. Ainsi, 4200 fonctionnaires de la PP, épaulés par 1500 forces mobiles, auxquels s'ajoutent 2300 sapeurs-pompiers et 2200 militaires de Sentinelle participeront à ce dispositif spécial complété par environ 350 secouristes.

Le préfet a annoncé avoir mis en place un périmètre de protection dans le secteur des Champs-Elysées qui sera l'épicentre des festivités à Paris, avec un spectacle son et lumières sur l'Arc de Triomphe culminant avec un feu d'artifice pour célébrer le passage à la nouvelle année.

Ce "périmètre de protection" rendu possible par la dernière loi antiterroriste d'octobre 2017 restreint le nombre d'accès aux Champs-Elysées à 31 points et autorise entre autres, des contrôles policiers et des mesures de palpation. Dans et autour de la "plus belle avenue du monde", ce sont près de 1.850 membres des forces de l'ordre qui seront mobilisés.

P.L avec AFP