BFMTV

Philippe et Hulot affichent leur entente lors d’un premier déplacement

Le chef du gouvernement a réservé à son ministre de la Transition écologique sa première visite de terrain en tandem avec un membre de l’exécutif.

Premier déplacement commun pour Edouard Philippe et Nicolas Hulot. Le chef du gouvernement et son ministre de la "Transition écologique et solidaire", se sont rendus tous les deux à Valenton, dans le Val-de-Marne, ce vendredi après-midi.

Le lieu choisi ne devait rien au hasard, puisqu’il s’agissait de se rendre dans une usine produisant du biométhane, un carburant propre. Manière pour l’exécutif de signifier l’importance qu’il accorde aux question écologiques.

"Trouver un point de rencontre"

Alors que sur le papier, Edouard Philippe et Nicolas Hulot ne partagent pas forcément les mêmes orientations sur ces thèmes, les deux hommes en ont profité pour mettre en scène leur entente.

Interrogé au micro de BFMTV, Nicolas Hulot a mis en avant leur volonté de convergence:

"Si on attend que toutes les planètes soient alignées pour avancer, inutile de vous dire qu’on ne va jamais avancer (...). On n’a chacun à prendre en compte les arguments et les sentiments des uns et des autres, et je suis certain qu’on va trouver un point de rencontre".

"Diversifier le bouquet énergétique"

Le successeur de Ségolène Royal a aussi évoqué "un chemin commun" sur les objectifs gouvernementaux.

"Commençons par diversifier le bouquet énergétique. Ça, c’est la première chose. Mettons tous les moyens sur l’efficacité énergétique et vous verrez après qu’à mon avis, on va se retrouver sur une vision", a-t-il estimé.

G. de V.