BFMTV

Najat Vallaud-Belkacem: "j'ai appelé Valérie Trierweiler"

Najat Vallaud-Belkacem était l'invitée de BFMTV et RMC vendredi.

Najat Vallaud-Belkacem était l'invitée de BFMTV et RMC vendredi. - -

La ministre des Droits des femmes et porte-parole du gouvernement était l'invitée, vendredi matin, de BFMTV et RMC.

Visite de François Hollande au Vatican, Valérie Trierweiler, IVG... Najat Vallaud-Belkacem était l'invitée de BFMTV et RMC vendredi matin. Retrouvez l'essentiel de son interview.

# L'aveu: "j'ai appelé Valérie Trierweiler"

Najat Vallaud-Belkacem a confirmé le voyage de Valérie Trierweiler en Inde la semaine prochaine: "j'ai lu comme vous les informations parues dans la presse", commente-t-elle, avant d'ajouter: "le voyage est-il officiel, ça je l'ignore". La compagne du président se rend à Bombay dès lundi, pour soutenir un projet de l'ONG Action contre la faim.

Cependant, une chose est sûre pour Najat Vallaud-Belkacem: "Oui, j'ai passé un message à Valérie Trierweiler, mais tout cela n'a pas vocation à être commenté. Mais oui, c'est vrai, j'ai pris de ses nouvelles au téléphone."

# La gêne: "IVG: le pape est en phase avec la religion catholique"

Concernant le voyage de François Hollande au Vatican, Najat Vallaud-Belkacem a commenté les déclarations du pape sur l'avortement - il s'est récemment déclaré contre: "je pense que ses déclarations sur l'IVG ou encore la fin de vie sont en phase avec la religion catholique", lance-t-elle. Et si les deux François ne sont pas d'accord sur le sujet, "je ne suis pas sûre que le sujet soit abordé pendant leur rencontre".

Les deux chefs d'Etat auront bien d'autres sujets à évoquer: "cette visite a vocation pour François Hollande à aborder des sujets comme la Syrie, mais aussi le changement climatique puisque la France va accueillir la conférence climat en 2015." Nicolas Hulot fait d'ailleurs partie de la délégation.

# La mise au point: "Pas de primaires en 2017 au PS"

Pour Najat Vallaud-Belkacem, si François Hollande devait se représenter aux élections présidentielles de 2017, le scénario de la primaire de 2012 n'aura pas à être renouvelé: "il n'y aura pas besoin d'organiser de primaires, car il aura alors toute la légitimité nécessaire pour se représenter".

Ariane Kujawski