BFMTV

Macron a accepté la démission de Collomb, interim assuré par Philippe à l'Intérieur

Gérard Collomb et Emmanuel Macron arrivent à une conférence au Vatican, le 26 juin 2018 en Italie.

Gérard Collomb et Emmanuel Macron arrivent à une conférence au Vatican, le 26 juin 2018 en Italie. - Alberto Pizzoli - AFP

Plus rien n'empêche désormais, le marcheur de la première heure de récupérer son poste de maire de Lyon.

INFO BFMTV - Le président de la République a accepté mardi soir la démission de Gérard Collomb et demandé dans la foulée au Premier ministre Edouard Philippe d’assurer son intérim dans l’attente de la nomination de son successeur, a appris BFMTV. Cet intérim prendra effet dans la nuit après la publication d'un décret, précise l'Elysée. 

Le Conseil des ministres se déroulera comme prévu mercredi 3 octobre à 10h, sans Gérard Collomb autour de la table.

En réaffirmant sa volonté de démissionner en milieu de journée, et ce malgré un premier refus lundi d'Emmanuel Macron, Gérard Collomb a forcé la main du locataire de l'Elysée. De fait, le désormais ex-ministre, marcheur de la première heures, a bien préparé son atterrissage municipal puisque, sa démission pas encore accepté, l'actuel maire de la ville, Georges Képénékian, s'était dit prêt à rendre son siège.

Un vote du conseil municipal suffira au ministre de l'Intérieur pour reprendre son siège de maire. 

Mathieu Coache