BFMTV

"Le roi n'est plus là" en France, déplore Emmanuel Macron

Emmanuel Macron estime que "la figure du roi" est "le grand absent" de la vie politique moderne.

Emmanuel Macron estime que "la figure du roi" est "le grand absent" de la vie politique moderne. - Thomas Samson - AFP

Dans une interview à Le 1 Hebdo, le ministre de l'Economie estime que "la démocratie ne se suffit pas à elle-même". Et estime que "le grand absent est la figure du roi".

Emmanuel Macron se plaît à ne pas être là où on l'attend. En témoigne sa récente interview accordée à Le 1 hebdo: Pour ce numéro consacré au lien entre philosophie et politique, le ministre de l'Economie, ancien assistant du philosophe Paul Ricoeur, livre sa perception de la vie politique actuelle.

Selon lui, "la démocratie comporte toujours une forme d'incomplétude car elle ne se suffit pas à elle-même". Il ajoute: "Dans la politique française, cet absent est la figure du roi, dont je pense fondamentalement que le peuple français n'a pas voulu la mort. La Terreur a creusé un vide émotionnel, imaginaire, collectif: le roi n'est plus là!"

Après De Gaulle, point de salut?

Les régimes qui ont suivi n'ont jamais réussi à combler ce vide, estime le ministre. "On a essayé ensuite de réinvestir ce vide, d'y placer d'autres figures: ce sont les moments napoléonien et gaulliste, notamment. Le reste du temps, la démocratie française ne remplit pas l'espace."

La figure du président, qui rappelle parfois celle d'un monarque républicain, ne remplace pas la figure royale, pour Emmanuel Macron. Et de citer en exemple le général de Gaulle. "Après lui, la normalisation de la figure présidentielle a réinstallé un siège vide au coeur de la vie politique. Pourtant, ce qu'on attend du président de la République, c'est qu'il occupe cette fonction. Tout s'est construit sur ce malentendu." François Hollande le "président normal" appréciera.

A. K.