BFMTV

Le gouvernement Valls au grand complet ce mercredi

L'équipe Valls lors du Conseil des ministres, à l'Elysée ce mercredi 9 avril.

L'équipe Valls lors du Conseil des ministres, à l'Elysée ce mercredi 9 avril. - -

L'équipe de Manuel Valls comporte désormais 30 membres: 16 ministres et 14 secrétaires d'Etat. Harlem Désir, qui rejoint le gouvernement, cède sa place de premier secrétaire du PS. Revivez ici les temps forts de cette journée.

A 10 heures ce mercredi, les 16 ministres du gouvernement Valls se sont retrouvés à l'Elysée pour le second Conseil des ministres. Une équipe a été complétée en fin d'après-midi par 14 secrétaires d'Etat, dont les noms ont été annoncés par le secrétaire général de l'Elysée, Pierre-René Lemas.

>> Ce live est désormais clos, merci de l'avoir suivi. Pour une présentation des nouveaux entrants au gouvernement, c'est ici.

20h30 - Royal défend la fusion des régions. Invitée au Journal de 20 jeures de France 2 ce mercredi soir, la nouvelle ministre de l'Ecologie a défendu l'idée émise la veille par Manuel Valls de réduire de moitié le nombre de régions. "En fusionnant, elles vont être plus fortes, plus compétitives à l'échelle européenne", a-t-elle argué. Elle ne s'est d'ailleurs pas prononcé contre une fusion de sa région, Poitou-Charentes, avec l'Aquitaine, "les Pays-de-la-Loire, le Limousin ou encore le Centre".

20h05 - Valls en déplacement dans les Hauts-de-Seine jeudi. Le nouveau Premier ministre doit y effectuer une visite d'entreprise afin d'"observer les résultats du CICE", le crédit d'impôt pour la compétitivité et l'emploi. "Nous voulons aller vite, nous voulons des résultats concrets pour soutenir les entreprises", a-t-il simplement commenté.

19h55 - Boutin trouve "inacceptable" le "recyclage" de Désir. La présidente du Parti chrétien-démocrate, Christine Boutin, a apparenté mercredi soir la nomination d'Harlem Désir à un "recyclage": "qu'il fasse de moins en moins rêver les socialistes, c'est leur problème. Mais qu'il soit recyclé par un portefeuille ministériel est inacceptable", a-t-elle commenté.

19h50 - Le radical de gauche Thierry Braillard veut que la France soit "le pays du sport". "On sent chez les Français un besoin de pratique sportive (...) et on a de très belles choses à faire" dans ce domaine, a a indiqué sur BFMTV le nouveau secrétaire d'Etat aux Sports.

19h40 - Valls: "il appartient à ma famille politique de se remobiliser". Le nouveau Premier ministre, après avoir présenté les grandes lignes de sa politique au Sénat, a lancé un appel à son parti. "Nous avons besoin d'une formation politique en lien étroit avec le pays", a -t-il commenté. "Il ne peut pas y avoir de division ni de querelle interne."

19h30 - Le nom du prochain Premier secrétaire du PS officialisé la semaine prochaine. Harlem Désir a proposé le nom de Jean-Christophe Cambadélis pour lui succéder par intérim à la tête du PS. Cette nomination doit maintenant être entérinée par le Conseil national du PS, le parlement du parti, qui aura lieu la semaine prochaine.

19h15 - Sur BFMTV, Ségolène Neuville indique éprouver "de la fierté" et ressentir "la grande responsabilité" à exercer ses nouvelles fonctions. La "deuxième Ségolène" du gouvernement, secrétaire d'Etat aux Personnes handicapées et à la lutte contre l'exclusion, a également parlé de son "admiration" pour le parcours de Ségolène Royal, aujourd'hui ministre de l'Ecologie.

19h05 - Six suppléants à l'Assemblée. Les six députés nommés mercredi secrétaires d'Etat vont être remplacés dans un mois par leurs suppléants. Entrent ainsi sur les bancs de l'hémicycle:

- Anne-Christine Lang comme députée de Paris,
- Catherine Pen comme députée de Saint-Pierre et Miquelon,
- Jean-Marc Fournel comme député de Meurthe-et-Moselle,
- Christophe Premat pour représenter les Français de Grande-Bretagne et d'Europe du Nord,
- Robert Olive comme député des Pyrénées-Orientales,
- Gilda Hobert comme députée du Rhône.

19h00 - "Une belle tâche." C'est ainsi que Laurence Rossignol, nouvelle secrétaire d'Etat aux Personnes âgées, a décrit son portefeuille. "S'occuper de l'ensemble des solidarité, c'est à la fois émouvant et une belle tâche", a-t-elle commenté.

18h50 - Désir prend "toute sa part dans la dure défaite" du PS aux municipales. Démissionnaire de son poste de premier secrétaire, Harlem Désir a indiqué devant le bureau national du PS ce mercredi qu'il avait "accepté la proposition" de François Hollande d'entrer au gouvernement, et qu'il "remettait [son] mandat entre les mains des militants et des responsables" du PS.

18h40 - Harlem Désir, nommé secrétaire d'Etat, a proposé le nom de Jean-Christophe Cambadélis pour lui succéder à la tête du PS. Cette proposition a été faite "en accord avec" le numéro 2 du parti Guillaume Bachelay, a-t-il précisé.

18h15 - Annick Girardin "très fière de porter les couleurs de la France". Sur BFMTV, la nouvelle secrétaire d'Etat au Développement et à la francophonie a rappelé que c'était "la première fois qu'un secrétaire d'Etat était issu du territoire de Saint-Pierre et Miquelon", dont elle était jusque là députée, et qu'elle en était "très fière".

18h10 - Frédéric Cuvillier "travaillera avec Ségolène Royal avec grand plaisir". Le nouveau secrétaire d'Etat aux Transports, à la Mer et à la Pêche, désormais rattaché au ministère de l'Ecologie a indiqué sur BFMTV "penser" que leur tandem "parviendrait à être d'une grande efficacité."

18h00 - Mélenchon fustige la nomination de Jouyet. Le co-président du parti de gauche a jugé que François Hollande "franchissait les limites de la décence" en nommant au secrétariat général de l'Elysée Jean-Pierre Jouyet, selon lui "homme de l'Europe sarkozyste". Ce proche de François Hollande a également été secrétaire d'Etat aux affaires européennes entre mai 2007 et décembre 2008 sous la présidence Sarkozy.

17h45 - Plusieurs ténors de l'aile gauche du PS demandent à ce que les militants socialistes soient consultés sur le nom du nouveau premier secrétaire du parti. Après Marie-Noëlle Lienemann, Jérôme Guedj a notamment estimé que "le parti ne pouvait pas uniquement être la chambre d'enregistrement de l'action gouvernementale", soulignant qu'il avait "été efficace à chaque fois qu'il a été autonome."

17h40 - Qui pour succéder à Harlem Désir? Le premier secrétaire du PS a été nommé secrétaire d'Etat aux Affaires européennes, rattaché au ministre des Affaires étrangères. Se pose désormais la question de son remplacement à la tête du PS. Un bureau national du PS se tient actuellement pour décider de qui remplacer Harlem Désir.

17h30 - "C'est une grande fierté" d'entrer au gouvernement, a réagi sur BFMTV Axelle Lemaire, fraichement nommée secrétaire d'Etat. Le secteur du Numérique a été confié à cette Franco-Canadienne de 39 ans, députée des Français de l'étranger.

17h00 - Le directeur délégué à la stratégie de contenus chez Orange souhaite la bienvenue à Axelle Lemaire, nommée au Numérique. 

@axellelemaire Bienvenue ! Vous pouvez compter sur notre disponibilité et nos idées @IABFrance
— david lacombled (@david_lacombled) 9 Avril 2014

16h58 - Marisol Touraine pose avec Laurence Rossignol et Ségolène Neuville. Les deux dernières viennnent d'être nommées.

Le trio de choc déjà réuni pour écouter les nominations ! Très heureuse d'accueillir @laurossignol et @s_neuville pic.twitter.com/FN5AEprWiD
— Marisol Touraine (@MarisolTouraine) 9 Avril 2014

16h48 - "Sur proposition du Premier ministre, le président de la République a nommé..."

- Jean-Marie Le Guen aux Relations avec le Parlement
- Harlem Désir aux Affaires Européennes
- Fleur Pellerin, secrétaire d'Etat au Commerce extérieur, au Développement du tourisme et aux Français de l'étranger
- Christian Eckert, secrétaire d'Etat au Budget
- Annick Girardin, nommée secrétaire d'Etat au Développement et à la Francophonie
- André Vallini nommée secrétaire d'Etat chargé de la Réforme territoriale
- Axelle Lemaire, nommée secrétaire d'Etat chargée du Numérique
- Frédéric Cuvillier nommé secrétaire d'Etat chargé des Transports, de la mer de la pêche
- Laurence Rossignol nommée secrétaire d'Etat à la Famille et aux Personnes âgées
- Thierry Braillard nommé secrétaire d'Etat aux Sports
- Valérie Fourneyron nommée secrétaire d'Etat au Commerce, à l'Artisanat, à l'Economie sociale et solidaire
- Geneviève Fioraso nommée secrétaire d'Etat à l'Enseignement supérieur et à la Recherche
- Ségolène Neuville, secretaire d'Etat chargée des Personnes handicapées et de la Lutte contre l'exclusion
- Kader Arif secrétaire d'Etat aux Anciens combattants et à la Mémoire

15h55 - L'Elysée annoncera à 16h30 la liste des secrétaires d'Etat, a fait savoir l'entourage de François Hollande. La liste sera donnée par le secrétaire général Pierre-René Lemas, qui sera remplacé dans la foulée par Jean-Pierre Jouyet à son poste.

Jean-Marie Le Guen aux Relations avec le Parlement, Geneviève à la Recherche, et Laurence Rossignol aux personnes âgées, devraient notamment être nommées, selon les informations de BFMTV.

15h40 - Valls rappelle aux députés maires (UMP) que le non-cumul approche. Pour les premières questions au gouvernement depuis les élections municipales, mercredi, l'UMP a choisi les maires qui ont raflé des villes PS pour interpellé le gouvernement. Non sans ironie, le Premier ministre les a félicité avant de leur a rappeler que la règle du non-cumul s'appliquerait en 2014.

15h30 - Benoît Hamon s'exprime sur les rythmes scolaires. Interrogé par le député UDI sur "les difficultés" rencontrées pour "mettre en place la réforme des rythmes scolaires", le nouveau ministre de l'Education a assuré qu'il ne "niera pas l'embarras qui a pu être provoqué" et se dit, à l'instar de Manuel Valls sur BFMTV, disposé à "engager des discussions au cas par cas".

"Je n'ai qu'un seul objectif: la réussite de l'élève".

15h20 - Le lapsus de Michel Sapin. Le ministre des Finances a offert du "Monsieur le président de la République" à Claude Bartolone, président de l'Assemblée nationale et, tout de même, quatrième homme de la République dans l'ordre de préséance.

Par ailleurs, Claude Bartolone a usé du maillet pour calmer l'opposition lors des prises de parole des membres du gouvernement en cette reprise des questions au gouvernement.

15h10 - "J'avais l'impression d'entendre Copé ou Jacob..." Le récent maire de Toulouse, Jean-Luc Moudenc a interpellé Manuel Valls sur son discours de politique génerale: "Monsieur le Premier ministre, vore déclaration d'hier a fait le constat de la souffrance, du mécontentement et de la colère du pays. [...] Les vingt premières minutes j'avais l'impression d'entendre Jean-François Copé ou Christian Jacob. C'était un véritable réquisitoire contre l'ancien gouvernement".

14h25 - Geneviève Fioraso va devenir secrétaire d'Etat à la Recherche. Dans le précédent gouvernement, elle occupait le poste de ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche.

14h20 - La députée PS Laurence Rossignol va hériter d'un secrétariat d'Etat aux personnes âgées.

14h15 - Le député PS Jean-Marie Le Guen va être nommé secrétaire d'Etat aux Relations avec le Parlement, a appris BFMTV.

13h50 - "Personne n'a jamais dit qu'on allait supprimer les départements", a répondu Stéphane Le Foll, mardi, interrogé sur l'annonce du Premier ministre mardi de supprimer les conseils départementaux. Il a indiqué que la "discussion sera ouverte" et a tenu à faire la distinction entre les instances institutionnelles et les départements.

13h45 - François Hollande et Manuel Valls s'entretiennent au sujet de la nomination des secrétaires d'Etat à l'Elysée.

Le tête à tête se prolonge entre François Hollande et Manuel Valls à l'Elysee. Quels secrétaires d'Etat ? #Remaniement à suivre sur @BFMTV
— jeremy brossard (@jeremybrossard) 9 Avril 2014

13h40 - Le tête-à-tête se prolonge entre Manuel Valls et François Hollande. Les deux hommes discutent encore de la liste des secrétaires d'Etat, qui sera révélée dans l'après-midi.

13h20 - En attendant de connaître le nom du secrétaire d'Etat aux Affaires européennes, on apprend ce midi le nom du secrétaire général des Affaires européennes: il s'agit de Philippe Léglise-Costa, qui est déjà conseiller Europe de François Hollande.

Sa nouvelle fonction? Mettre en musique "les grandes orientations arrêtées" par le chef de l'Etat, explique son entourage.

13h10 - L'innovation des députés UMP pour les questions au gouvernement mercredi: chaque question sera posée par un élu ayant conquis une mairie de gauche fin mars.

Cet après-midi tout les QAG UMP seront posées par des députés ayant conquis une mairie de gauche #directAN @BFMTV
— Pauline de St Remy (@PauSR) 9 Avril 2014

12h45 - "Les annonces de Manuel Valls sont le signe d'une grande élasticité", estime Brice Hortefeux.

12h40 - "Pierre-René Lemas présentera la liste des secrétaires d'Etat puis sera appelé à d'autres fonctions". "Je connais les qualités de son successeur Jean-Pierre Jouyet. Il réunit l'amitié et les compétences, a estimé Stéphane Le Foll. Le président de la République a voulu donner un nouveau souffle avec le remaniement. Il y a aussi une nouvelle équipe à L'Elysée".

12h30 - "François Hollande a salué le discours de politique générale de Manuel Valls, comme le veut la coutume", a dit le porte-parole du gouvernement Stéphane Le Foll, rapporte sur twitter une journaliste du Lab d'Europe 1.

12h20 - Hollande veut à Matignon et l'Elysée une équipe "quasiment fusionnelle". Interrogé par Le Monde, le chef de l'Etat a commenté l'arrivée d'un nouveau secrétaire général de l'Elysée, Jean-Pierre Jouyet: "L'idée est de faire un changement qui s'inscrit dans le changement [...] Dès lors qu'une nouvelle équipe s'installait à Matignon, je souhaitais qu'il y ait une nouvelle équipe à l'Elysée".

12h06 - "La simplification administrative est attendue depuis longtemps en France", a assuré Ségolène Royal en réponse à la volonté de Manuel Valls de réduire de "moitié" le nombre de régions françaises. "Si les régions se regroupent, elles seront plus fortes pour agir", a-t-elle expliqué.

La présidente de la région Poitou-Charentes, qui était très attendue sur le sujet de la réforme territoriale, a semblé valider l'orientation choisie par le Premier ministre. A propos d'une fusion de sa région, elle a expliqué qu'elle allait "consulter".

12h05 - Le Conseil des ministres est terminé. Christiane Taubira quitte l'Elysée sans s'arrêter devant les caméras.

La nouvelle disposition du Conseil des ministres de @fhollande et Manuel Valls http://t.co/0n0F8oHtSi (v/@elysee) pic.twitter.com/fBqxSYxPjj
— Romain Pigenel (@Romain_Pigenel) 9 Avril 2014

11h15 - Jean-François Copé réagira au discours de Manuel Valls ce mercredi à 12h30.

11h10 - Le Conseil des ministres déménage. Ils n'auront plus lieu dans l'historique Salon Murat de l'Elysée, mais dans le Salon des Aides de Camps. Situé juste à côté, celui-ci est néanmoins moitié plus petit en taille. Il s'agit d'une décision prise par l'Elysée.

Par ailleurs, les ministres sont désormais priés de laisser leurs téléphones portables avant de prendre place autour de la table. Une décision de François Hollande, pour que les participants restent concentrés sur le Conseil des ministres.

Nouvelle consigne de #Hollande: plus de portables dans la salle du conseil des ministres ! info @jeremybrossard pour @BFMTV
— Thierry Arnaud (@ThierryArnaud) 9 Avril 2014

11h00 - "Le premier secrétaire du PS doit être nommé par les militants", rappelle Marie-Noëlle Linenemann sur twitter. Selon les informations de BFMTV ce poste a été proposé à Jean-Christophe Cambadélis par François Hollande qui "offre" un poste de secrétaire d'Etat à Harlem Désir, qui doit aussi abandonner sa place de tête de liste PS en Ile-de-France...aux Européennes.

J'apprends par ITV que JC Cambadelis remplacerait Harlem Désir a la tête du PS. Eh le premier secrétaire doit être élu par les militants.
— MN Lienemann (@mnlienemann) 9 Avril 2014

10h10 - Manuel Valls: "il n'y aura pas de recours à l'impôt". "Il n'y aura pas de recours à l'impôt car les Français ont été assommés ces dernières années", a admis Manuel Valls sur BFMTV. Mais, "il faut d'abord baisser les dépenses publiques pour ensuite baisser les impôts".

9h55 - Jean-Pierre Jouyet, nommé secrétaire général de L'Elysée. Longtemps, les rumeurs pré-remaniement ministériel donnaient partant le secrétaire général de l'Elysée Pierre-René Lemas. Finalement c'est un proche de François Hollande qui a hérité du poste: Jean-Pierre Jouyet. Camarades de la promotion Voltaire de l'ENA, les deux hommes sont très proches.

9h45 - Harlem Désir aux Affaires européennes, Cambadélis au PS. Harlem Désir va quitter la direction du Parti socialiste ce mercredi. "Exfiltré", selon les informations de RMC, relayées par Jean-Jacques Bourdin sur Twitter, il va être nommé secrétaire d'Etat aux Affaires européennes. Harlem Désir sera remplacé à Solférino, le siège du PS, par le député Jean-Christophe Cambadélis, déjà responsable de la campagne des Européennes au sein du parti.

Interrogé sur cette nomination, Manuel Valls a refusé de commenter. "Je ne ferai aucun commentaire", a-t-il dit.

Info RMC: @harlemdesir exfiltré de la tête du PS. Il devrait être nommé secrétaire d'Etat aux affaires européennes.
— Jean-Jacques Bourdin (@JJBourdin_RMC) 9 Avril 2014
Info RMC: @harlemdesir devrait être remplacé par Jean-Christophe Cambadélis à la tête du PS
— Jean-Jacques Bourdin (@JJBourdin_RMC) 9 Avril 2014

8h50 - "La réforme pénale sera débattue avant l'été". "La réforme pénale sera débattue avant l'été" à l'Assemblée nationale, a assuré Manuel Valls sur BFMTV mercredi. Le projet de loi prévoit notamment un controversé volet de lutte contre la récidive sur lequel s'étaient opposés Manuel Valls, alors ministre de l'Intérieur, et la ministre de la Justice Christiane Taubira.

8h40 - Valls: "une douzaine" de secrétaires d'Etat nommés "dans l'après-midi". Après les ministres, place aux secrétaires d'Etat. Manuel Valls a annoncé mercredi matin sur BFMTV qu'une "douzaine" de secrétaires d'Etat seraient nommés mercredi dans l'après-midi.

"Il y aura une douzaine de secrétaires d'Etat. Pas plus je pense, paritaires toujours", a déclaré le chef du gouvernement. "C'est une prérogative du président de la République et du Premier ministre", a rappelé Manuel Valls.

|||>> L'ESSENTIEL

• Premières séance de questions au gouvernement pour l'équipe Valls

• 14 secrétaires d'Etat ont été nommés par l'Elysée pour rejoindre les 16 ministres

• Au PS se pose la question de la succession d'Harlem Désir, nommé secrétaire d'Etat

S. A. et M. T.