BFMTV

Hollande, "le président du renoncement" qui "ose faire des leçons de courage", s'étonne Poirson

Brune Poirson, secrétaire d'Etat auprès du ministre de la Transition écologique, invitée sur le plateau de BFMTV le 1er septembre 2018

Brune Poirson, secrétaire d'Etat auprès du ministre de la Transition écologique, invitée sur le plateau de BFMTV le 1er septembre 2018 - Capture BFMTV

Depuis vendredi, l'ancien président de la République multiplie les prises de parole pour tacler la politique mise en oeuvre par l'équipe d'Emmanuel Macron.

Après le volte-face du gouvernement sur la mise en oeuvre du prélèvement à la source, le clan Macron fait l'objet de vives critiques à droite comme à gauche. Au lendemain de sa rentrée politique à Cherbourg, François Hollande a vivement désapprouvé l'éventuel report de cette réforme, évoquant des "choix politiques" qu'il "ne partage pas". Une prise de position surprenante pour la secrétaire d'Etat Brune Poirson pour qui le prédécesseur d'Emmanuel Macron a été "le président des renoncements".

"Quand j'entends un ancien président comme François Hollande qui nous donne des leçons de courage, qui ose nous en donner, alors qu'il est véritablement le président du renoncement...", s'est-elle étonnée sur le plateau de BFMTV. "Au ministère de la Transition écologique et solidaire, il y en a plein les placards des renoncements du gouvernement précédent", a ajouté Brune Poirson.

Invité sur France Inter samedi matin, le ministre des Comptes publics Gérald Darmanin a admis que l'arrêt du prélèvement à la source n'était pas exclu, évoquant des considérations sur les potentiels effets "psychologiques" de la réforme censée entrer en vigueur début 2019.

Mélanie Rostagnat