BFMTV

GPA - PMA: "Le gouvernement s'opposera aux amendements", selon Valls

Manuel Valls

Manuel Valls - -

Si la GPA ou la PMA ne sont pas dans la loi pour la Famille, l'opposition craint que des amendements permettent de faire passer ses dispositions de manière détournée. C'était l'un des motifs de la manifestation de la Manif pour tous dimanche.

"Il n'y aura pas de GPA et PMA dans la loi Famille" débattue en avril prochain, a assuré, comme la ministre concernée Dominique Bertinotti ou la porte-parole du gouvernement Najat Vallaud-Belkacem avant lui, le ministre de l'Intérieur Manuel Valls sur RTL lundi.

Et alors que membres de l'opposition comme Hervé Mariton ou Philippe Gosselin s'attendent à des amendements en ce sens déposés par la majorité, Manuel Valls a précisé que "le gouvernement s'y opposera".

Les défenseurs d'une vision traditionnelle de la famille, opposés à ce qu'ils considèrent comme la "familiphobie" du gouvernement, ont défilé dimanche à Paris et à Lyon. "Il n'y a eu aucun incident", a reconnu Manuel Valls après avoir prévenu samedi de son "intransigeance" face à des débordements potentiels.

En janvier 2013, le Premier ministre Jean-marc Ayrault estimait pourtant que la question de la PMA méritait un débat et assurait qu'elle figurerait dans la loi Famille:

La PMA mérite un débat en tant que tel, c'est pourquoi elle figurera dans le projet de loi famille. 2/2
— Jean-Marc Ayrault (@jeanmarcayrault) 9 Janvier 2013
S.A.