BFMTV

Gaza: Cazeneuve contre l'interdiction des manifestations pro-palestiniennes

Bernard Cazeneuve n'a pas précisé si la manifestation parisienne serait interdite ou non samedi prochain.

Bernard Cazeneuve n'a pas précisé si la manifestation parisienne serait interdite ou non samedi prochain. - -

Le ministre de l'Intérieur a de nouveau appelé jeudi les préfectures à la "vigilance", mais en ajoutant qu'il n'y aurait pas "d'interdiction générale" des manifestations pro-palestiniennes, après les débordements de dimanche dernier. Bernard Cazeneuve n'a pas indiqué en revanche si la manifestation parisienne de samedi serait interdite ou non.

Quelques jours après les débordements en marge de la manifestation pro-palestinienne à Paris dimanche, le gouvernement reste prudent sur le sujet. Le ministre de l'Intérieur a de nouveau appelé jeudi les préfets à la "vigilance", lors d'une réunion à laquelle participait également Manuel Valls, mais il a déclaré qu'il n'y aurait pas "d'interdiction générale" des manifestations.

Bernard Cazeneuve n'a pas indiqué en revanche si la manifestation parisienne prévue samedi prochain serait interdite ou non, alors que la préfecture de police de Paris a engagé une procédure. Elle craint notamment les risques de contre-manifestations de la LDJ, la Ligue de défense juive, un groupe de jeunes activistes controversé.

Le PG veut une commission d'enquête

Le Parti de Gauche (PG) de Jean-Luc Mélenchon a demandé jeudi la mise en place d'une commission d'enquête parlementaire pour établir la vérité sur les incidents devant deux synagogues, en marge de la marche pro-palestinienne dimanche dernier à Paris.

"Plusieurs témoignages font état de provocations en provenance de militants de la LDJ à proximité de la manifestation. Le Parti de Gauche considère qu'il est extrêmement important de faire la lumière sur ces événements: y a-t-il eu des actes antisémites? Des provocations délibérées commises par des militants de la LDJ?" s'interroge le PG.

Dimanche en fin d'après-midi, après une marche pro-palestinienne en écho au conflit entre Israël et le Hamas, certains manifestants se sont rendus à proximité de deux synagogues parisiennes, rue de la Roquette et rue des Tournelles. Des CRS ont dû intervenir pour les repousser et mettre fin à un début d'échauffourée avec des membres de la communauté juive devant la synagogue de la Roquette, dont de jeunes militants de la LDJ et du Betar qui ont revendiqué leur présence sur les lieux. Les deux camps s'accusent mutuellement de provocations.

Des manifestations en province

Des centaines de manifestants français ont condamné mercredi l'offensive aérienne israélienne à Gaza à Paris, Nantes, Lille, Strasbourg ou Lyon notamment, sans débordements particuliers. Les manifestants, dont certains s'étaient enroulés dans le drapeau palestinien, ont proféré des slogans de soutien à Gaza et d'autres hostiles à la politique israélienne.

K. L. avec Bérénice Le Mestre