BFMTV

Dussopt n'exclut pas un retour de la taxe carbone en 2020 "si ça ne brise pas le pouvoir d'achat des ménages"

Le secrétaire d'Etat auprès du ministre de l'Action et les comptes publics a évoqué un éventuel retour de la taxe carbone en 2020, à condition de pouvoir respecter le pouvoir d'achat des ménages.

Olivier Dussopt a rappelé ce jeudi matin sur BFMTV et RMC "l'intérêt" de "transition" de la taxe carbone. "Elle accompagne un modèle énergétique et elle accompagne une transition énergétique", a affirmé le secrétaire d'Etat auprès du ministre de l'Action et des comptes publics. 

"Ce qui a rendu la taxe carbone insupportable aux yeux de beaucoup de nos compatriotes, c'était son augmentation et le poids dans le pouvoir d'achat des ménages", a-t-il concédé. La hausse des prix des carburants était en effet l'un des points de départs de la contestation des gilets jaunes fin novembre 2017. 

"On ne répond pas à une crise née de la hausse de la fiscalité par une nouvelle hausse de la fiscalité"

Relayant la parole d'Emmanuel Macron, le secrétaire d'Etat a estimé "qu'on ne répondait pas à une crise née de la hausse de la fiscalité par une nouvelle hausse de la fiscalité". C'est pourquoi il a assuré vouloir "trouver un système qui garantisse la transition écologique, la transition énergétique, sans obérer le pouvoir des ménages". 

Suspendue pour 2019, la taxe carbone n'a toutefois pas totalement déserté les tiroirs de l'exécutif. Interrogé sur son éventuel retour en 2020, Olivier Dussopt a répondu "pourquoi pas, à une seule condition: c'est que ça ne brise pas le pouvoir d'achat des ménages". Pour ce faire, il veut "construire des solutions pour qu'il y ait transition sans augmentation". 

Liv Audigane