BFMTV

Bernard Cazeneuve a refusé un siège au Conseil constitutionnel

Bernard Cazeneuve.

Bernard Cazeneuve. - BENOIT TESSIER / POOL / AFP

Selon une information du Figaro confirmée à BFMTV, Richard Ferrand a proposé à l'ancien Premier ministre d'occuper le siège finalement attribué à Alain Juppé.

Selon une information du Figaro confirmée à BFMTV, le président de l'Assemblée nationale Richard Ferrand a proposé à Bernard Cazeneuve de devenir Sage. Une offre que l'intéressé, qui opère petit à petit son retour sur la scène politique, a refusé au profit d'Alain Juppé.

"Richard Ferrand a appelé plusieurs anciens ministres. Il cherchait un homme d'État progressiste", rapporte à BFMTV un responsable du groupe La République en marche au palais Bourbon.

Un critère de sélection qui été vraisemblablement appliqué à Alain Juppé, dont la nomination a été révélée jeudi. 

"Pouvoir de nuisance"

S'il avait été accepté, ce choix aurait permis, selon cet élu, de "neutraliser" l'ancien chef du gouvernement. "Son pouvoir de nuisance est réel", ajoute-t-il au sujet de celui qui distille depuis peu son envie d'être "utile" aux socialistes.

"Il peut rallier un certain nombre d'électeurs de centre-gauche qui avaient voté pour Emmanuel Macron en 2017 et qui ne se reconnaissent plus dans la politique menée par le gouvernement", s'inquiète un député LaREM auprès du Figaro.

Un proche d'Emmanuel Macron estime toutefois que cette proposition refusée aura été "un bon moyen de l'obliger à sortir du bois et de dévoiler ses intentions politiques". 

Camille Langlade avec Jules Pecnard