BFMTV

Benjamin Griveaux juge l'intervention d'Emmanuel Macron "apaisante"

Le porte-parole du gouvernement, Benjamin Griveaux, face à Jean-Jacques Bourdin

Le porte-parole du gouvernement, Benjamin Griveaux, face à Jean-Jacques Bourdin - BFMTV

"On ne va pas réconcilier le pays en quelques mois", a répondu le porte-parole du gouvernement Benjamin Griveaux mardi sur BFMTV et RMC à ceux qui ont jugé les annonces d'Emmanuel Macron insuffisantes. Mieux, l'intervention présidentielle a été "apaisante" et "ouverte" selon lui.

Emmanuel Macron a tenté lundi de calmer la colère des "gilets jaunes" en annonçant une série de mesures sociales, qui ont été saluées comme une "avancée" par certains protestataires tandis que d'autres les jugeaient insuffisantes pour arrêter leur mobilisation.

Augmentation de 100 euros des salaires au niveau du Smic, exemption de la hausse de la CSG pour les retraités gagnant moins de 2.000 euros par mois, heures sup payées "sans impôts ni charges": le chef de l'Etat a annoncé plusieurs nouveaux gestes face à ce qu'il a appelé "l'état d'urgence économique et sociale".

S. A.