BFMTV

Marine Le Pen fustige la "vendetta" de Valls contre Dieudonné

Marine Le Pen au siège du FN pendant une conférence de presse, le 17 décembre.

Marine Le Pen au siège du FN pendant une conférence de presse, le 17 décembre. - -

Pour la présidente du Front national, la polémique sur Dieudonné est "un Débat stérile", "une hystérisation de Manuel Valls".

"Je partage l'avis de la Ligue des droits de l'homme: l'interdiction des spectacles de Dieudonné ne donnera pas les résultats politiques souhaités", a commenté Marine Le Pen, interrogée, mardi matin, à l'issue de ses voeux pour 2014 sur la circulaire du ministre de l'Intérieur visant à empêcher la tenue de spectacles de Dieudonné.

"Le climat est devenu un peu hystérique avec une sorte de vendetta personnelle de Manuel Valls à l'égard d'un humoriste", a-t-elle encore fustigé.

"J'aimerais que Manuel Valls puisse se dégager un peu de temps pour répondre aux Français des conséquences de sa politique, plutôt que d'être en duo avec Dieudonné", a-t-elle asséné.

Marine Le Pen, "choquée" par Dieudonné

Puis la présidente du FN a rapidement souhaité changer de sujet: "il m'arrive d'être choquée par les propos de Dieudonné, mais je ne suis pas juge en antisémitisme". Et "je ne voudrais pas que Dieudonné serve d'excuse pour ouvrir la voie à une censure, à un contrôle plus large", a-t-elle poursuivi.

"Je ne voudrais pas qu'à cette occasion, on décide plus largement d'un contrôle préalable plus large contre les contenus internet, qui serait une véritable atteinte à la liberté d'expression dans notre pays", selon elle.

Le gouvernement a appelé lundi les préfets et les maires à empêcher la tenue des spectacles de Dieudonné, jugés antisémites, et a été immédiatement entendu à Bordeaux et Tours, mais le polémiste a fait savoir qu'il contesterait en justice toute interdiction.

H.F.