BFMTV

FN: cinq conseillers des Hauts-de-France quittent le parti pour Les Patriotes

Florian Philippot a quitté le FN pour se consacrer à son association Les Patriotes.

Florian Philippot a quitté le FN pour se consacrer à son association Les Patriotes. - Sébastien Bozon - AFP

Le Conseil régional des Hauts-de-France, où siège notamment Marine Le Pen, ne compte plus que 46 membres après plusieurs défections.

Cinq conseillers frontistes du Conseil régional des Hauts-de-France ont annoncé lundi qu'ils quittaient le parti et le groupe régional pour rejoindre Les Patriotes. Depuis le départ de Florian Philippot du Front national, l'association lancée par l'ancien vice-président a accueilli un certain nombre de transfuges du parti d'extrême-droite. 

"Nous quittons le FN sans la moindre animosité mais avec une certaine tristesse," a déclaré à l'AFP l'ex-secrétaire départemental du parti dans la Somme, Eric Richermoz, proche de Florian Philippot, qui dénonce une "rediabolisation" du FN et des "purges" en interne. Désormais non-inscrit, il espère pouvoir former un groupe Les Patriotes, qui requiert un minimum de 10 élus, dans les prochains mois.

Huit départs

A ses côtés, Daniel Philippot, Virginie Rosez, Véronique Descamps et Astrid Leplat ont également quitté le parti et le groupe régional, qui comptait au lendemain des élections de 2015 54 conseillers. Après trois premières défections, ils ne seront donc plus que 46. Père de Florian et Damien (l'assistant parlementaire de Marine Le Pen à l'Assemblée nationale), Daniel Philippot avait rejoint le FN en 2015 à l'occasion des régionales. 

Pour Eric Richermoz, ces départs du FN sont notamment motivés par "le revirement sur la question de l'euro" et la "ligne politique inaudible" du parti.

Charlie Vandekerkhove avec AFP