BFMTV

Déchéance de nationalité: Marine Le Pen attribue la décision au score du FN aux régionales

La présidente du Front national impute le changement de cap du gouvernement aux résultats du parti aux élections régionales.

La présidente du Front national impute le changement de cap du gouvernement aux résultats du parti aux élections régionales. - Capture Twitter

Après la décision de François Hollande de finalement bien inclure l'extension de la déchéance de nationalité dans la révision constitutionnelle, le Front national jubile. Après que son vice-président Florian Philippot a annoncé que "dans ces conditions", le parti pourrait voter en faveur de cette réforme, Marine Le Pen s'est à son tour réjouie de cette annonce.

"Déchéance de nationalité: premier effet des 6,8 millions de voix pour le Front national aux élections régionales", a ainsi écrit la présidente du parti sur Twitter. Le FN a en effet obtenu un score historique lors des élections régionales du début de ce mois de décembre.

La députée européenne se garde toutefois de mentionner, comme certains utilisateurs de Twitter le lui ont rappelé, que cette idée avait également été émise par Nicolas Sarkozy dans son discours de Grenoble en 2010.

Un peu plus tôt, le vice-président du parti, Florian Philippot, avait lui-même posté un tweet se réjouissant d'une "victoire idéologique" du Front national, le gouvernement ayant préféré "Marine [Le Pen] à Christiane [Taubira]".

H. M.