BFMTV

François Hollande partagerait les droits d'auteur de son livre avec Laurent Joffrin

François Hollande, encore député socialiste, le directeur de Libération Laurent Joffrin et le président du MoDem François Bayrou, le 18 septembre 2009 à l'occasion d'un débat à Lyon.

François Hollande, encore député socialiste, le directeur de Libération Laurent Joffrin et le président du MoDem François Bayrou, le 18 septembre 2009 à l'occasion d'un débat à Lyon. - Jean-Philippe Ksiazek - AFP

Les Leçons du pouvoir de François Hollande étaient au départ censées être un échange de questions et réponses entre l'ancien Président et Laurent Joffrin. L'hebdomadaire Challenges affirme ce jeudi que la répartition des droits d'auteur est restée inchangée, malgré un changement de cap, ce que Laurent Joffrin conteste.

Le 11 avril dernier, les éditions Stock publiaient Les leçons du pouvoir, un ouvrage d'un peu moins de 300 pages dans lequel François Hollande livre ses impressions sur ses cinq ans à l'Elysée. François Hollande seulement? Pas sûr, relève ce jeudi l'hebdomadaire économique Challenges, qui relaie la rumeur comme quoi le livre aurait été rédigé "de A à Z" par Laurent Joffrin, directeur de la publication et de la rédaction de Libération [Un titre qui appartient comme BFMTV à Altice Media, NDLR]. 

La collaboration entre les deux hommes avait déjà fait parler d'elle en avril dernier, quand il avait été révélé que Laurent Joffrin avait par erreur envoyé une partie du livre, réécrite, au secrétariat du (nouveau) Président. 

"Au départ, ce devait être un livre d'entretiens"

"Ce n'était pas un chapitre, mais l'introduction du livre, que j'ai un peu repatouillé", avait-il alors expliqué à Checknews, le service de fact-checking de Libération.

"Au départ, ce devait être un livre d'entretiens, échange de questions et réponses, mais en cours de route, avec Stock (dont la directrice éditoriale non-fiction est l'épouse de Laurent Joffrin, NDLR), nous avons pensé qu'il serait plus vendeur, sur le plan commercial, de lui donner une unité de ton sous la seule signature de Hollande", a-t-il confirmé à nouveau auprès de Challenges

La signature a donc été changée, Laurent Joffrin ajouté aux remerciements de l'ouvrage, mais la répartition des droits d'auteur(s) est restée la même, a affirmé ce jeudi l'hebdomadaire. 

Ce que conteste formellement le directeur de Libération dans une nouvelle publication Checknews: "Je n'ai pas de droits d'auteur sur ce livre. J'ai fait ça pendant une semaine seulement. Il n'y a aucun contrat, rien du tout", affirme-t-il. 

Egalement interrogé, l'auteur de la brève dans Challenges concède n'avoir "pas gratté, ni posé la question à Laurent Joffrin" et s'être basé sur "ce que (son) informateur (lui) avait dit".