BFMTV

Fillon : « Je suis pour l'interdiction des parachutes dorés »

L’ancien Premier ministre, François Fillon, ce mercredi matin sur RMC et BFMTV

L’ancien Premier ministre, François Fillon, ce mercredi matin sur RMC et BFMTV - -

Ce mercredi matin sur RMC et BFMTV, JJ. Bourdin recevait François Fillon. L'ancien Premier ministre a indiqué vouloir présenter sa candidature à la primaire de l'UMP qui selon lui est incontournable. Le député de Paris s'est également prononcé pour l'interdiction des parachutes dorés.

Ce mercredi matin sur RMC et BFMTV, Jean-Jacques Bourdin recevait François Fillon. L'ancien Premier ministre a indiqué sa volonté de de tout faire pour être candidat à la primaire de l'UMP. Concernant la présidence de l'UMP, le député de Paris n'a pas « encore décidé ». François Fillon a aussi exprimé son refus du cumul des mandats et a souhaité l'interdiction des parachutes dorés.

Sur sa candidature à la présidence de l'UMP

8h57 - François Fillon : « Je n'ai pas encore décidé. Il faut revoir nos statuts. Vous savez que la dernière élection n'a pas été honnête. Des primaires sont incontournables ».

Sur les primaires à l'UMP

8h56 - François Fillon : « Je suis en train de tout faire pour être candidat aux primaires de 2016 ».

Sur le retour de Nicolas Sarkozy sur la scène politique

8h54 - François Fillon : « Je vois Nicolas Sarkozy régulièrement. Quand on perd les élections, on est tous sur la même ligne. Il faut repenser notre projet. On ne va pas dire aux Français : voilà, on revient devant vous avec exactement le même projet que celui qui nous a conduits à l'échec. Ce n'est pas un casting ».

Sur la formation professionnelle

8h52 - François Fillon : « Il n'y a aucune proposition sérieuse de la part du gouvernement sur la formation professionnelle ».

8h51 - François Fillon : « J'ai entendu des propositions lénifiantes du président qui progressivement déçoit ceux qui ont voté pour lui ».

Sur le non cumul des mandats

8h50 - François Fillon : « Je suis favorable au non cumul des mandats. Je suis pour une réforme de notre système. Le parlement est trop faible. Les parlementaires se sont donc réorganisés en contre-pouvoir avec leur mandat locaux ». 

Sur le déficit

8h49 - François Fillon : « Les déficits ne vont pas se réduire en taxant à 5% les ministères ».

8h45 - François Fillon : « La France est trop endettée. Sa dette n'a cessé de croitre. La part d'endettement qui revient à mon gouvernement correspond à une politique de relance. Si nous n'avions pas agi nous serions dans la situation que connaît l'Espagne ou l'Italie. On ne peut pas attendre l'alternance. Les réformes à faire sont tellement indispensables qu'il faut une majorité qui dépasse les clivages actuels ».

Sur les rémunérations des grands patrons

8h42 - François Fillon : « Je suis pour l'interdiction des parachutes dorés ».

Sur l'accord sur l'emploi

8h37 - François Fillon : « Je vais voter le texte à condition que le Parlement ne le modifie pas. Il va dans le bon sens C’est un projet défensif contre les défections d’entreprises. Mais il est très insuffisant par rapport à la gravité de la situation du pays ».

Sur Hugo Chavez

8h36 – François Fillon : « Il ne laissait personne indifférent. Il était provocateur. Mais j’ai surtout une pensée pour son peuple. J’espère qu’ils vont prendre exemple sur le Brésil ».

Tugdual de Dieuleveult