BFMTV

"Si c'est vrai", l'abandon du Tafta est "une grande victoire" estime Mélenchon

Après l'annonce de l'abandon des négociations sur le Tafta, Jean-Luc Mélenchon assure qu'il préfère rester prudent

Après l'annonce de l'abandon des négociations sur le Tafta, Jean-Luc Mélenchon assure qu'il préfère rester prudent - BFMTV

Il assure qu'il était le "premier à se lancer dans la bataille" contre le Tafta (Traité de libre-échange transatlantique). Jean-Luc Mélenchon a assuré ce matin sur BFMTV-RMC que l'arrêt des négociations sur ce traité est "une grande victoire", "si c'est vrai". 

"Je serai extrêmement prudent, je connais les nord-américains, leur habitude à rouler tout le monde", a estimé le candidat à la présidentielle.

Le Ceta, un "cheval de Troie"

"L'Europe va signer un autre traité avec le Canada, négocié dans le plus grand secret". Le "Ceta" est un "cheval de Troie permettant d'établir dans le monde, à peu près les règles du Tafta", a assuré Jean-Luc Mélenchon. S'il est élu président, il assure qu'il ne va pas ratifier ce traité. 

Ce matin, le secrétaire d'Etat au commerce extérieur Matthias Fekl a assuré sur RMC que la France va demander l'arrêt des négociations dans le cadre de ce traité.

M.L.