BFMTV

Jean-Luc Mélenchon: une alternative crédible?

Jean-Luc Mélenchon, co-président du Parti de gauche

Jean-Luc Mélenchon, co-président du Parti de gauche - -

Depuis quelques semaines, l'ancien candidat à la présidentielle est devenu la cible d’attaques répétées venant du Parti socialiste. Mais aussi de la part du Nouveau parti anticapitaliste, pourtant un allié au Front de gauche.

Jean-Luc Mélenchon a tenu un meeting vendredi soir à Lille. Un rassemblement qui sonne comme une répétition avant la manifestation de dimanche. Seulement, certains commencent à être agacés qu'il tire la couverture à lui avec cette mobilisation.

Mélenchon "pas la tasse de thé" du NPA

Avant la manifestation du 5 mai contre la politique du gouvernement, Olivier Besancenot était vendredi après-midi dans les rues de Paris avec ses camarades du Nouveau Parti anticapitaliste. Il entend prouver qu’il n’y a pas que Jean-Luc Mélenchon dans l’opposition à la gauche du Parti socialiste.

"Le coup de balai et l'idée que Jena-Luc Mélenchon a de la VIe République, ce n'est pas vraiment notre tasse de thé", a lancé l'ancien candidat à la présidentielle de 2007.

"Si l'on croit ce que l'on raconte, que le système est vraiment pourri jusqu'à la moelle, alors, ce n'est pas juste en remplaçant les gens, que l'on change les choses", a-t-il ajouté.

"Un petit jeu personnel" pour le PS

Jean-Luc Mélenchon se voit ainsi attaqué de tous les côtés. Puisque le Parti socialiste tente de faire passer le leader du Front de gauche pour un homme esseulé, en dehors des réalités.

"C'est un discours qui l'isole de plus en plus, qui montre ses contradictions avec ses partenaires du Front de gauche, que sont le Parti communiste et leurs élus. Avec le PC, nous cogérons les territoires, avec le PG de Jean-Luc Mélenchon, il est clairement dans l'affirmation d'une opposition", assure Luc Carvounas, vice-président du groupe socialiste au Sénat.

Selon lui, "les Françaises et les Français ne sont plus du tout dupes de ce petit jeu personnel et qui va vite trouver ses limites".

L’activisme de l’ancien dirigeant socialiste est toutefois observé de très près, au plus haut niveau de l’Etat. Jean-Marc Ayrault a prévu de s’exprimer dimanche en début de soirée, dans la foulée de la manifestation.


A LIRE AUSSI:

>> Franc-parler de Mélenchon : un Français sur trois approuve
>> Jean-Luc Mélenchon se tient "prêt" pour Matignon

|||sondage|||770