BFMTV

Jean-Luc Mélenchon: "Si je suis président de la République, je ne serai pas chanoine"

Sur BFMTV-RMC, Jean-Luc Mélenchon a défendu sa vision laïque de la République et du rôle de chef de l'Etat.

Sans surprise, Jean-Luc Mélenchon s'est opposé à la vision de Marianne, un des symboles de la République, de Manuel Valls. Ce matin sur BFMTV-RMC, le candidat à la présidentielle de 2017 a assuré : "Il n'y a pas besoin d'être nu pour être Marianne". 

Lund soir, Manuel Valls avait affirmé, donnant une suite à la polémique autour du burkini : 

"Marianne, le symbole de la République, elle a le sein nu parce qu'elle nourrit le peuple, elle n'est pas voilée parce qu'elle est libre. C'est ça, la République".

Citant l'historien Maurice Agulhon et La Liberté guidant le peuple de Delacroix, Jean-Luc Mélenchon s'interroge : "Est-on libre de sa décision qu'on soit nu ou grillagé?". 

"Foutez-nous la paix" avec la religion

Manuel Valls et François Hollande "sont des hypocrites" a-t-il ajouté, se demandant pourquoi le chef de l'Etat, a "accepté d'être chanoine". "Si je suis président de la République, je ne serai pas chanoine", a prévenu le candidat. 

Toujours sur la religion, Jean-Luc Mélenchon a lancé : "Foutez-nous la paix avec vos histoires de religion". "La France ne va pas passer son temps à parler de religion", a prévenu le candidat, défendant sa vision de laïcité. 

M.L.