BFMTV

Le RN veut porter plainte pour diffamation contre trois députés qui réclament une commission d'enquête

Steve Bannon et Marine Le Pen lors du congrès annuel du Front national, le 10 mars 2018

Steve Bannon et Marine Le Pen lors du congrès annuel du Front national, le 10 mars 2018 - PHILIPPE HUGUEN / AFP

Frédéric Lefebvre, Rachid Temal et Jean-Michel Mis ont demandé l'ouverture d'une commission d'enquête parlementaire au sujet des liens entre le Rassemblement national et l'Américain Steve Bannon.

Plusieurs députés et sénateurs français ont réclamé l'ouverture d'une commission d'enquête parlementaire sur le Rassemblement national, au sujet des liens étroits que le parti a progressivement tissés avec l'ancien stratège de Donald Trump, Steve Bannon. Après avoir assuré sur le plateau de BFMTV qu'il n'y avait "aucun financement américain organisé par Steve Bannon pour le Rassemble national", Marine Le Pen a finalement décidé de porter plainte pour diffamation à l'égard de ces parlementaires.

Dans un communiqué diffusé ce dimanche par le Rassemblement national, le parti déclare qu'une "plainte en diffamation et en dénonciation calomnieuse sera déposée contre eux dans les prochains jours".

"On ne peut imputer impunément au premier parti de France de commettre ces infractions", indique le communiqué, en référence aux accusations du député Les Républicains Frédéric Lefebvre qui accuse le RN d'"intelligence avec une puissance étrangère avec la complicité de hauts fonctionnaires".

"Malgré le caractère tout à fait invraisemblable des accusations (intelligence avec une puissance étrangère, conjuration internationale -sic -), le Rassemblement national ne peut pas laisser passer les élucubrations de MM. Lefebvre, Mis et Temal", estime la direction du Rassemblement national.

Mélanie Rostagnat