BFMTV

Emploi, logement, immigration... les gilets jaunes adressent leurs revendications aux députés

Les gilets jaunes adressent leurs revendications

Les gilets jaunes adressent leurs revendications - XAVIER LEOTY / AFP

Dans un communiqué adressé aux députés, les gilets jaunes listent une série de mesures et demandent aux parlementaires de les transposer dans la loi.

Après une rencontre avec le ministre de la Transition écologique, François de Rugy, et à la veille d’un rendez-vous à Matignon avec Édouard Philippe, les gilets jaunes se tournent vers l’Assemblée nationale. Dans une lettre adressée aux députés, les représentants du mouvement égrènent ce qu’ils appellent les "Directives du peuple" et demandent aux parlementaires de les transposer en loi.

Emploi, immigration, logement… Les gilets jaunes n’occultent aucun sujet et dressent une quarantaine de revendications, réclamant pêle-mêle "zéro SDF", un "SMIC à 1300 euros net", un "impôt sur le revenu davantage progressif", la "retraite à 60 ans", la "fin du CICE", la "fin de la politique d’austérité", un "salaire maximum fixé à 15.000 euros", un "Grand Plan d'Isolation des logements", des créations d’emplois pour les chômeurs, le bon traitement des demandeurs d'asile ou encore le "retour à un mandat de 7 ans pour le Président de la République".

En bas de page, les gilets jaunes appellent les parlementaires à réagir: "Députés, faites entendre notre voix à l’Assemblée. Obéissez à la volonté du peuple. Faites appliquer ces Directives", réclament-ils, précisant que la liste de revendications est "non-exhaustive".

Paul Louis