BFMTV

Levée de boucliers face aux annonces de Sarkozy sur les chômeurs

-

- - -

Chez les partenaires sociaux comme chez les candidats à la présidentielle, les voix s’élèvent pour critiquer la proposition de Nicolas Sarkozy d’organiser un référendum sur l’indemnisation des chômeurs.

Bernard Thibault, secrétaire général de la CGT conteste le "raisonnement" du président, alléguant que "le niveau de chômage serait dû à des salariés fainéants inefficaces ou incapables".

Bernard Van Craeynest, souligne de son côté que "ce type d’annonce est assez méprisante vis-à-vis des partenaires sociaux". Selon président de la CFE-CGC, le système permettrait surtout de "tirer davantage les salaires vers le bas".

Enfin, Nicolas Dupont-Aignan conteste lui, le principe du référendum pour régler le problème du chômage. Pour le candidat DLR "les Français attendent que le président de la République nous montre le chemin pour réduire le chômage, pas pour se disputer sur l’indemnisation des chômeurs, qui ne l’ont pas choisi".