BFMTV

Les francs-maçons veulent rencontrer François Hollande

BFMTV

José Gulino, Grand Maître du Grand Orient de France, a écrit au chef de l'État le 18 juillet pour lui demander de le recevoir, dévoile ce mardi L'Express.

S'inquiétant de "la résurgence de la bête immonde", José Gulino aurait saisi le chef de l'Etat pour l’alerter "sur la montée de l’antimaçonnisme et des violences d’extrême droite". Le Grand Maître cite notamment des manifestations du Printemps français devant son siège, des dégradations sur des locaux, une stèle profanée et des arbres vandalisés.

D'après l'hebdomadaire, ce courrier aurait "très peu" de chances d'aboutir sur un rendez-vous avec le président de la République. D'après le site internet d'informations, José Gulino en aurait par ailleurs profiter pour envoyer une missive... au pape François.

A.D.