BFMTV

Hollande rencontre un Chirac affaibli au musée du Quai Branly

François Hollande et Jacques Chirac.

François Hollande et Jacques Chirac. - -

Le président de la République a rendu un hommage appuyé à Jacques Chirac, ce jeudi, au musée du Quai Branly, à l'occasion de la remise du prix de la Fondation Chirac. L'ancien chef de l'Etat est apparu très affaibli.

C'est un Jacques Chirac très affaibli qu'a retrouvé le président de la République François Hollande, ce jeudi, au Musée du Quai Branly, à l'occasion de la remise du prix de la Fondation Chirac pour la prévention des conflits, attribué au docteur Denis Mukwege, engagé aux côtés des femmes violées en République démocratique du Congo, ainsi qu'à l'organisation Femmes Africa Solidarité.

Une cause commune "au-delà des différence politiques", a déclaré le président Hollande. L'image est inédite car, depuis l'arrivée de François Hollande au pouvoir, l'ancien président et le nouveau n'étaient jamais apparus ensemble.

Jacques Chirac affaibli

Quelques instants avant le discours du chef de l'Etat, Jacques Chirac a fait son entrée dans l'auditorium du musée à petits pas, un sourire figé accroché aux lèvres, le regard parfois un peu perdu, une main appuyée sur l'épaule du président Hollande, une canne dans l'autre.

L'ancien président a parcouru les derniers mètres, suivi de Valérie Trierweiler, la compagne de François Hollande, et au bras de son épouse Bernadette. Les deux présidents, l'ancien et l'actuel, Corréziens de coeur ou d'esprit, ont ensuite pris place côte à côte, au premier rang, sous les applaudissements de centaines de personnalités réunies dans le théâtre d'un musée des Arts premiers voulu par Jacques Chirac, dont les apparitions publiques se font à présent de plus en plus rares.

Hommage de François Hollande

"Monsieur le président Jacques Chirac, je vous retrouve avec plaisir en dehors de notre Corrèze commune pour cet événement", a déclaré François Hollande. "Je tenais à être présent pour cette occasion, d'abord pour vous saluer, vous", et "je salue Bernadette Chirac, mon ancienne collègue au conseil général" de Corrèze. "Je sais que j'exprime le sentiment de tous ici en saluant votre engagement pour des valeurs qui nous rassemblent tous et vont au-delà des différences politiques et des mandats exercés", a poursuivi François Hollande, qui a rendu hommage aux combats de Jacques Chirac et de sa fondation: prévention des conflits, racisme, réchauffement climatique.

De très nombreux ministres et anciens ministres parmi lesquels Manuel Valls, et l'ancien Premier ministre Alain Juppé, assistaient à la cérémonie. A l'issue, certains sont venus donner l'accolade au président Chirac, dont ses fidèles parmi les fidèles, François Baroin, Jacques Toubon ou Michèle Alliot-Marie.

dossier :

Jacques Chirac

A.S. avec AFP