BFMTV

Hollande, premier prix de gentillesse

Le "prix de la gentillesse" a été décerné lundi soir au président François Hollande par un jury de journalistes politiques

Le "prix de la gentillesse" a été décerné lundi soir au président François Hollande par un jury de journalistes politiques - -

Le premier prix de la gentillesse en politique lancé par le magazine Psychologie a été décerné lundi soir au président François Hollande par un jury de journalistes politiques,

On le savait "président des bisous", François Hollande est désormais premier prix de gentillesse. Ce prix a été lancé à l'occasion de la "journée de la gentillesse" fixée mardi par le magazine Psychologie. Il a été décerné lundi soir au président François Hollande par un jury de journalistes politiques, a annoncé le magazine.

François Hollande a obtenu 19 voix (le jury comportait 27 membres), suivi par Michel Sapin (Travail, 16 voix), Aurélie Filippetti (Culture, 10 voix), Jean-Louis Borloo (PR, 9 voix), Daniel Cohn-Bendit (EELV, 9 voix), Philippe Poutou (NPA, 8 voix), Claude Bartolone (PS, 7 voix) et Jean-Pierre Raffarin (UMP, 7 voix), notamment.

Sarkozy, Montebourg, Aubry, pas gentils

En queue de peloton, Cécile Duflot (Logement), Bertrand Delanoë (PS) et Jean-Marc Ayrault, avec chacun une voix. Jean-Luc Mélenchon (Parti de gauche), obtient 2 voix comme Noël Mamère (EELV), Brice Hortefeux (UMP), Benoît Hamon (Economie solidaire) et François Bayrou (MoDem).

Nicolas Sarkozy, Jean-François Copé (UMP), François Fillon (UMP), Marine Le Pen (FN), Arnaud Montebourg (Redressement productif), Harlem Désir (PS), et Martine Aubry (PS), notamment, n'ont obtenu aucune voix.

>> A LIRE AUSSI : Six mois à l'Elysée : quel bilan pour Hollande ?

M.R. avec AFP