BFMTV

Hollande annonce la libération du père Georges Vandenbeusch

Le père Georges Vandenbeusch en 2011, devant l'église de Sceaux.

Le père Georges Vandenbeusch en 2011, devant l'église de Sceaux. - -

Le ministre des Affaires étrangères, Laurent Fabius, se rendra au Cameroun dans la journée pour accueillir l'ex-otage. De son côté, François Hollande ira accueillir le père Vandenbeusch mercredi à son retour à Paris.

Le père Georges Vandenbeusch est libre. Le prêtre, enlevé au Cameroun le 13 novembre dernier, a été libéré mardi, a annoncé François Hollande dans un communiqué.

Le prêtre français est arrivé en début d'après-midi à la résidence de l'ambassadrice de France à Yaoundé, a constaté un correspondant de l'AFP. Arrivé sous escorte de plusieurs véhicules de l'armée camerounaise, le prêtre, portant un tee-shirt blanc, n'a pas fait de commentaires public sur sa détention et les modalités de sa libération.

Fabius se rend au Cameroun

Dans un communiqué publié quelques heures avant les traditionnels voeux présidentiels, le chef de l'Etat a "remercié tous ceux qui ont travaillé sans relâche à cette issue, notamment les autorités du Cameroun et du Nigéria" et "particulièrement le président Paul Biya pour son implication personnelle".

Le ministre français des Affaires étrangères, Laurent Fabius, se rend à Yaoundé, capitale du Cameroun, pour accueillir le prêtre, est-il précisé dans le communiqué. Laurent Fabius a lui-même précisé à la radio RTL qu'il allait "le ramener dans la nuit à Paris, où François Hollande l'accueillera". Interrogé sur l'état de santé du prêtre, M. Fabius a indiqué, que, selon ses informations, il n'y avait "pas de problème". Selon une source diplomatique, M. Fabius est attendu vers 20 heures (19h GMT) dans la capitale camerounaise.

Le groupe islamiste armé nigérian Boko Haram avait affirmé détenir le prêtre catholique français enlevé dans la nuit du 13 au 14 novembre par des hommes armés dans le nord du Cameroun, près de la frontière avec le Nigeria.

l'armée nigériane "pas impliquée" dans la libération

Les circonstances de la libération de Georges Vandenbeusch restent à éclaircir. Selon une source diplomatique française, le prêtre "a été libéré aux premières heures de la matinée dans le nord du Cameroun". De son côté, l'armée nigériane a fait savoir par l'intermédiaire de son porte-parole, le général Chris Olukade, qu'elle n'était pas impliquée dans sa libération.

Rappelant que "six Français rest(aient) encore retenus en otage au Mali et en Syrie", François Hollande a "réitéré son soutien à leurs familles, particulièrement en cette période de fêtes, et leur (a) redit sa détermination à oeuvrer à leur libération".

Selon une source diplomatique française interrogée par l'AFP, le père Vandenbeusch "a été libéré aux premières heures de la matinée dans le nord du Cameroun". "Il se trouve actuellement dans un avion avec l'armée camerounaise et va être remis à l'ambassadeur de France au Cameroun", a-t-on ajouté de même source.

A.D. avec AFP