BFMTV

François Hollande grimé en Hitler par un journal marocain

L'hebomadaire Al Watan a représenté François Hollande sous les traits d'Adolf Hitler.

L'hebomadaire Al Watan a représenté François Hollande sous les traits d'Adolf Hitler. - Al Watan Al Ane

L'hebdomadaire marocain Al Watan Al Ane n'hésite pas à filer la comparaison en établissant un parallèle entre la vague d'attentats qui a touché la France et l'assassinat du responsable nazi qui avait permis à Hitler de légitimer les déportations de juifs.

Le photomontage est grossier mais l'effet est immédiat. Al Watan Al Ane, un hebdomadaire marocain qui tire a 12.000 exemplaires, a grimé en une cette semaine le président de la République François Hollande en Adolf Hitler, a remarqué Francetv Info. Uniforme nazi, brassard à croix gammée et petite moustache... la panoplie est complète pour assimiler le chef de l'Etat au dirigeant du IIIe Reich sous le titre: "Les Français vont-ils faire renaître les camps de concentration d'Hitler pour exterminer les musulmans?"

Contacté par FTVI, le directeur de la publication d'Al Watan Al Ane, Abderrahim Ariri, "assume" cette couverture car depuis l'attentat contre Charlie Hebdo, il affirme recevoir "beaucoup de témoignages qui indiquent que l'islamophobie a pris des proportions très inquiétantes en France". "Le gouvernement français n'assure pas la sécurité des citoyens musulmans en France", juge Abderrahim Ariri dans l'hebdomadaire marocain Tel Quel.

Les musulmans de France "vivent sous la menace"

Al Watan Al Ane n'hésite pas à dresser un parallèle entre la vague d'attentats qui a touché la France et l'assassinat du responsable nazi qui avait permis à Hitler de légitimer les déportations de juifs.

Et tant pis si le directeur de la publication comme son journal risque une lourde peine pour offense, en vertu du code de la presse marocain. Les musulmans de France "vivent sous la menace, craignant à chaque instant d'être victimes d'un acte criminel", explique Abderrahim Ariri.

Incontestablement, le bilan des actes antimusulmans depuis les attentats de Paris est en passe de battre un record. En seulement deux semaines, presque autant d'actes de cette nature ont été commis que sur l'ensemble de l'année 2014. Selon l'Observatoire national contre l'islamophobie, 128 actes antimusulmans ont été perpétrés en ce début d'année.

En tout état de cause, cette une pourrait ne pas arranger des relations diplomatiques déjà fraîches depuis près d'un an entre la France et le Maroc. Rabat reproche notamment à Paris son rapprochement de l'Algérie voisine.

S.A.