BFMTV

François Hollande en visite d'Etat en Chine les 2 et 3 novembre

BFMTV

François Hollande effectuera une visite d'Etat en Chine les 2 et 3 novembre à l'invitation de son homologue Xi Jinping, a annoncé lundi la présidence française, dans l'optique de la conférence de l'ONU sur le climat.

Le président français avait annoncé en septembre qu'il se rendrait en Chine afin de "lancer avec le président Xi Jinping un appel pour que nous puissions réussir la conférence sur le climat", qui se tient du 30 novembre au 11 décembre à Paris. François Hollande avait souligné l'importance cruciale de la Chine, pays parmi les plus peuplés mais aussi les plus pollués, "pour faire en sorte que d'autres pays puissent suivre l'exemple chinois".

Implication positive de la Chine

La 21e conférence sur le climat de l'ONU (COP21) doit donner naissance au premier accord engageant 195 pays dans la réduction des émissions de gaz à effet de serre, pour parvenir à contenir le réchauffement sous la barre des +2°. Sinon, les experts prédisent une multiplication des événements météorologiques extrêmes, une accélération dramatique de la fonte des glaciers ou de la montée du niveau des océans.

L'implication de la Chine au plus haut niveau - contrairement à la conférence de Copenhague en 2009 - est considérée comme un facteur de réussite par tous les observateurs pour la conférence de Paris. Malgré quatre rounds de pourparlers, les diplomates chargés d'élaborer un texte de négociation pour la conférence ont néanmoins accouché à Bonn d'un document peu clair et les politiques vont devoir rapidement entrer en scène s'ils veulent parvenir à un accord en décembre.

Visite en Corée

Dans la foulée de sa visite en Chine, le président français se rendra ensuite en Corée, le 4 novembre, à l'invitation de la présidente sud-coréenne Park Geun-Hye. Ce déplacement s'inscrit dans le cadre de l'Année France-Corée 2015-2016, qui marque le 130ème anniversaire de l'établissement des relations diplomatiques bilatérales.

Selon l'Elysée, il est destiné à donner une "nouvelle impulsion" au partenariat global qui lie la France et la Corée. De nouveaux projets de coopération dans les domaines politique, économique, universitaire, scientifique et culturel notamment seront lancés à cette occasion.

la rédaction avec AFP