BFMTV

Affaire Khashoggi: la France se dit prête à prendre "des sanctions internationales contre les coupables" 

Emmanuel Macron et la ministre des Armées Florence Parly, lors d'une visite au salon Euronaval le 23 octobre 2018 - BENOIT TESSIER / POOL / AFP

Emmanuel Macron et la ministre des Armées Florence Parly, lors d'une visite au salon Euronaval le 23 octobre 2018 - BENOIT TESSIER / POOL / AFP - -

Emmanuel Macron a fait part de sa "profonde indignation" au roi Salmane concernant le meurtre du journaliste Jamal Khashoggi, ce mercredi soir.

L'Elysée a fait savoir ce mercredi soir que la France n'hésiterait pas à prendre des sanctions internationales contre les coupables du meurtre du journaliste saoudien Jamal Khashoggi.

Lors d'un échange téléphonique avec le roi saoudien Salmane, le président Emmanuel Macron a fait part de sa "profonde indignation" concernant "ce crime" et lui a demandé "que toute la lumière soit faite sur les circonstances ayant conduit à ce drame", rapporte l'Elysée dans un communiqué. 

"Il a rappelé au souverain saoudien la priorité essentielle que constituait pour la France la défense de la liberté d'expression, de la liberté de la presse et des libertés publiques" précise encore le communiqué.

Après avoir nié puis s'être murée dans le silence, l'Arabie saoudite a reconnu finalement samedi que le journaliste Jamal Khashoggi avait bien été tué à l'intérieur de son consulat à Istanbul.

Jeanne Bulant avec AFP