BFMTV

Régionales: Valérie Pécresse largement favorite, quelle que soit la configuration au second tour

La présidente de la région Île-de-France Valérie Pécresse à Juvisy-sur-Orge (Essonne) le 29 avril 2021.

La présidente de la région Île-de-France Valérie Pécresse à Juvisy-sur-Orge (Essonne) le 29 avril 2021. - Ludovic MARIN © 2019 AFP

Un sondage dévoilé ce dimanche soir donne encore plus de crédit à l'hypothèse d'une réélection de la présidente sortante, donnée en tête aux deux tours.

Valérie Pécresse a de grandes chances de prolonger son bail à la tête de la région Île-de-France, selon un nouveau sondage. Cette nouvelle étude, réalisée par Ifop Fiducial pour LCI et Le Figaro et publiée ce dimanche soir, donne la présidente sortante largement en tête au premier comme au second tour. Et ce qu'importe l'adversaire qui incarnera l'union de la gauche.

La présidente sortante du Conseil régional (ex-Les Républicains, Libres!) est créditée de 34% des intentions de vote au premier tour. Elle devance largement son principal rival, Jordan Bardella. La tête de liste du Rassemblement national (RN) est soutenue par 17% des électeurs interrogés. En troisième position, on retrouve Laurent Saint-Martin, représentant de La République en Marche (LaREM), avec 13%.

Suivent les trois principaux candidats de gauche, qui attaquent ce premier tour en ordre dispersé. Audrey Pulvar, soutenue par le Parti socialiste, et Clémentine Autain, figure de La France Insoumise et du Parti communiste, atteignent 11%. Julien Bayou, tête de liste des écologistes (EELV) accèderait de justesse au second tour, avec 10%.

En queue de peloton, on retrouve Nathalie Arthaud, candidate de Lutte ouvrière (2%), Victor Pailhac, porte étendard de Révolution écologique pour le vivant (1%) et Fabiola Conti, représentante de Volt et Nous Citoyens (1%).

Vers une quadrangulaire

Si la perspective d'un quadrangulaire semble se dessiner au second tour, il est trop tôt pour savoir qui d'Audrey Pulvar, de Clémentine Autain ou de Julien Bayou incarnera la liste d'union de la gauche.

Une liste fusionnée menée par Audrey Pulvar obtiendrait 29% des voix. Un score suffisant pour dépasser Laurent Saint-Martin (15%) et Jordan Bardella (19%) mais pas pour menacer Valérie Pécresse, loin devant avec 37%.

Face à une union de la gauche conduite par Julien Bayou ou Clémentine Autain, la présidente sortante gagnerait même un point de pourcentage et se hisserait à 38%. Avec 27%, l'écologiste ou la candidate LFI-PCF se classerait deuxième, devant Jordan Bardella (20%) et Laurent Saint-Martin (15%).

Le premier tour des élections régionales et départementales est prévu ce dimanche 20 juin. Le second tour aura lieu une semaine plus tard, le 27 juin.

Enquête réalisée en ligne du 7 au 11 juin 2021 selon la méthode des quotas, auprès d’un échantillon de 982 personnes inscrites sur les listes électorales, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.

Florian Bouhot Journaliste BFM Régions