BFMTV

Régionales: dans l’est, une liste FN dissidente face à celle de Philippot?

Florian Philippot, le 13 novembre 2013.

Florian Philippot, le 13 novembre 2013. - Jeff Pachoud - AFP

D’anciens cadres démissionnaires du Front national sont en train de boucler une liste dissidente face à celle menée par le numéro deux du parti dans la région Alsace-Lorraine-Champagne-Ardenne.

L’extrême droite en ordre dispersé en Alsace-Lorraine-Champagne-Ardenne (Alca) pour les élections régionales de décembre? Une liste dissidente de la liste Front national menée par Florian Philippot serait en train d’être constituée dans la région. "Il nous manque 28 personnes. Il faut (en Alsace, Champagne-Ardenne et Lorraine, Ndlr) 169 colistiers pour faire une liste aux régionales, on en a 141", explique Dominique Biry, ancien responsable de la 4e circonscription FN de Moselle (Sarrebourg-Château-Salins), contacté par BFMTV.com, ajoutant penser parvenir à la boucler dans "très peu de temps".

Désormais au Parti de la France de l’ex-numéro deux du FN Carl Lang, Dominique Biry explique que la constitution de cette liste dissidente a été décidée "à cause du changement du programme du Front national", notamment de son "programme économique gauchiste" en faveur d’un "interventionnisme de l’Etat", du "refus" du parti "de défendre la famille traditionnelle", d'une "complaisance envers l’Islam", selon lui, et de "l’exclusion de Jean-Marie Le Pen".

"Eclairer sur les nouvelles orientations politiques du FN"

L’idée derrière la mise en place de cette liste? "Eclairer les électeurs sur les nouvelles orientations politiques du FN" de Marine Le Pen, explique-t-il. Mais aussi barrer la route de Florian Philippot, tête de liste du FN aux élections régionales en Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine, qui "représente le refus des fondamentaux du parti et l’un des principaux artisans de l’exclusion de son fondateur". "Politiquement, il est l'homme à abattre", assène-t-il.

Le programme de cette liste d’extrême droite sera présenté lors de la fête du Cochon organisée ce dimanche à Hayange, indique le chargé de mission du Parti de la France pour le département de la Moselle. La liste, composée de "nombreux dissidents du FN", "ne sera pas estampillée Parti de la France", précise-t-il.

V.R.