BFMTV

Régionales: 62% des 18-24 ans ne savent pas qu'un scrutin est prévu en décembre

De jeunes partisans de François Hollande célèbrent sa victoire en 2012 (illustration)

De jeunes partisans de François Hollande célèbrent sa victoire en 2012 (illustration) - François Guillot - AFP

Les résultats d'un sondage Odoxa pour BFMTV - Le Parisien, publié dimanche, montrent que seulement 64% des Français savent que les élections régionales auront lieu les 6 et 13 décembre prochain.

Alors que le PS va sonder le "peuple de gauche" sur la stratégie à adopter, que les Républicains se félicitent déjà d'un succès qui leur tend les bras et que le Front national espère emporter un ou deux succès retentissants, les élections régionales (6 et 13 décembre 2015) ne soulèvent pas les foules. Selon les résultats d'un sondage Odoxa pour Le Parisien seuls 64% des Français interrogés sont au courant du scrutin prévu pour la fin de l'année.

Ce chiffre chute à 37% quand la question est posée à un jeune âgé de 18 à 24 ans. 62% des jeunes ne sont donc pas au courant qu'une élection aura lieu de décembre prochain (1% ne se prononce pas). 

Un électorat peu mobilisé

Comme souvent lors des sondages pré-électoraux, les classes d'âge des 50 ans et plus sont aussi les mieux informées: 71% des 50-64 ans et 81% des 65 ans et plus sont eux au courant des régionales à venir. Les Français sans proximité partisane sont près de la moitié (48%) à ne pas être au courant, les sympathisants de gauche étant un peu plus nombreux à ne pas l’être (33%) que ceux de droite (2 %).

Mais ces résultats démontrent une nouvelle fois que les partis politiques devront user de tous les stratagèmes s'ils veulent réussir à mobiliser les électeurs, s'ils ne veulent pas qu'un nouveau record d'abstention soit battu. Les jeunes électeurs tout particulièrement.

Dans la même étude, on voit que Marine Le Pen, qui a lancé sa campagne en Picardie-Nord-Pas-de-Calais dimanche, est donnée gagnante face à ses rivaux Républicains et socialistes.

méthodologie

Enquête réalisée auprès d’un échantillon de 1.009 Français âgés de 18 ans et plus, interrogés par Internet les 17 et 18 septembre 2015. La représentativité de l’échantillon est assurée par la méthode des quotas appliqués aux variables suivantes: sexe, âge et profession de l’interviewé après stratification par région et catégorie d’agglomération.

S.A.