BFMTV

Pour François Asselineau, "soit Marine Le Pen est sotte, soit elle cherche le buzz"

François Asselineau, candidat de L'Union populaire républicaine (UPR) à la présidentielle, était ce mardi matin l'invité de Bourdin 2017-Entretien d'embauche.

Invité mardi matin sur BFMTV et RMC, François Asselineau revient sur les propos de Marine Le Pen sur la rafle du Vel' d'Hiv. "Soit Madame Le Pen est sotte, soit cherche à faire un buzz sur des questions assez scandaleuses. C'est tout à fait inopportun, c'est un mauvais buzz, tout cela jette de la division entre les Français. Toujours ramener des histoires nauséabondes, je trouve ça minable (...). Il ne faut pas passer son temps au moment de l'élection présidentielle 2017 à ressasser les souvenirs de cette époque".

Silence volontaire et prolongé de François Asselineau lorsque Jean-Jacques Bourdin lui pose la question: "Comment définissez-vous François Fillon, par un mot?". Le candidat UPR explique finalement ne pas avoir envie de parler de ses concurrents: "Je trouve que fondamentalement, ils ne sont pas à la hauteur de la situation. Ils font à peu près tous une candidature pour être Premier ministre. Ils confondent présidentielle et législatives. (...) La classe politique française est très médiocre, et les autres candidats, sur des quantités de sujets, ils sont nuls".

Renationaliser TF1

S'il est élu, François Asselineau veut apporter des changements au paysage audiovisuel français. "On va renationaliser TF1, parce que TF1 n'a pas respecté le cahier des charges culturel, et on va faire de TF1 une télévision collaborative, qui va être la télévision du peuple français. (...) C'est la première chaîne. Regardez au Royaume-Uni, BBC One, la première chaîne de télé britannique, elle est publique. Au Japon, la NHK aussi. Cette télévision française devrait être la télévision du peuple français".

A.L.M.